Ecoutez Radio Sputnik
    Université d'État de Moscou

    Échanges universitaires: la coopération franco-russe en plein essor

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Société
    URL courte
    3222

    L'enseignement russe est de plus en plus sollicité par les étudiants français. Dans une interview accordée à Sputnik, l'ambassadeur de Russie en France, Alexeï Mechkov, a expliqué les perspectives de coopération bilatérale dans ce domaine et les meilleures voies pour accéder aux universités russes.

    Dans le domaine de l'enseignement supérieur, les universités russes et françaises coopèrent activement sur des programmes d'échange bilatéraux. Ils existent des accords de partenariat ou des programmes de doubles cursus qui permettent de préparer des diplômes de licence ou de master dans des universités russes. En même temps, il y a d'autres moyens pour accéder à l'enseignement russe.

    «Quant aux étudiants qui souhaiteraient trouver sans intermédiaire un établissement russe pour y faire leurs études, le site internet StudyinRussia a été créé avec le soutien du ministère russe de l'Éducation et de la Recherche. Sur ce site, les étudiants peuvent choisir les programmes d'études, dans toutes les spécialités et de tous les niveaux, qui les intéressent parmi ceux proposés par les établissements russes d'enseignement supérieur de toute la Russie. La version française du site est en ligne depuis l'année dernière», a déclaré à Sputnik l'ambassadeur de Russie en France Alexeï Mechkov.

    Selon lui, il existe aujourd'hui un mécanisme de sélection d'étudiants français et russes de l'étranger pour des stages linguistiques gratuits financés par la Russie. La sélection des candidats se fait sur concours, le nombre de places est limité par des quotas: 100 personnes pour la France en 2017.

    Ainsi, au cours de l'année 2017, 291 étudiants français de plus de 30 établissements d'enseignement supérieur de 25 villes et régions ont déposé leur candidature. Après les épreuves de sélection, 97 dossiers d'étudiants français souhaitant faire des études en Russie ont été présentés à l'administration centrale de Rossotroudnitchestvo (contre 64 dossiers en 2016). 79 d'entre eux ont été retenus pour effectuer des stages linguistiques durant l'été dans une des 18 universités proposées, 12 ont fait une demande d'inscription en master, trois en licence, un en études de médecine, deux pour préparer un cursus préparant à un diplôme sanctionnant les cinq premières années d'études universitaires.

    L’enseignement russe attire de nouveau
    © Sputnik . Ramil Sitdikov

    «Cette répartition reflète parfaitement les demandes des candidats français pour les études en Russie. La pratique montre qu'ils sont en premier lieu intéressés par des cycles courts. Quant aux programmes longs, ils sont suivis par la plupart dans le cadre d'un double cursus préparé dans le cadre de la coopération interuniversitaire bilatérale. Je voudrais souligner également qu'il existe l'Union franco-russe des présidents d'université au sein de laquelle la coopération se développe de façon active. Des programmes communs de master ont été mis en place, de nombreuses universités russes les réalisent», indique M.Mechkov.

    En même temps, il est noté que les programmes communs en sciences humaines cèdent en popularité devant ceux de l'enseignement technique.

    «Aujourd'hui, compte tenu des intérêts des milieux d'affaires français en Russie et du russe en France, la coopération dans le domaine de l'enseignement technique est en plein essor. C'est important pour le développement de nos relations bilatérales», a conclu le diplomate.

    Lire aussi:

    Les étudiants syriens de russe pourront poursuivre leur cursus gratuitement en Russie
    «Il faudrait étendre le Projet 5-100 à 30 universités»
    Les meilleures universités de Russie
    Tags:
    Alexeï Mechkov, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik