Société
URL courte
181111
S'abonner

Lauren Southern, activiste canadienne d’extrême droite, a été interpellée aux alentours de Calais et s’est vu refuser l’entrée sur le territoire du Royaume-Uni en raison de son activité «raciste».

Lauren Southern, qui travaille pour le site canadien d'extrême droite The Rebel Media, a été interpellée lundi à Coquelles par les garde-frontières, alors qu'elle tentait de rejoindre le territoire britannique, relate le journal The Independent.

«Les garde-frontières ont le droit de refuser l'entrée au pays à quiconque dont la présence au Royaume-Uni n'est pas propice à l'ordre public», a expliqué un porte-parole du ministère britannique de l'Intérieur.

Mme Southern, qui soutient ouvertement la «seaborne mission» visant à entraver le sauvetage de réfugiés, estime de son côté que les autorités britanniques lui ont indiqué qu'elle était «officiellement bannie du Royaume-Uni pour racisme». 

«Ils m'ont juste enfermée dehors et m'ont dit "au revoir"… Officiellement bannie du Royaume-Uni pour racisme… En tout cas, ne vous en faites pas, on met dehors tous les gens sympas», a-t-elle partagé sur Twitter.

Dans une publication sur Facebook samedi dernier, Generation Identity, un groupe britannique de suprématie blanche, a fait savoir que l'activiste australien Martin Sellner et sa petite amie américaine Britanny Pettibone, YouTubeuse et écrivaine, avaient été interpellés par le gouvernement britannique.

Le couple s'est vu refuser l'entrée à l'aéroport de Londres-Luton vendredi dernier au motif que leur présence nuisait à l'ordre public. Ainsi, Sellner et Pettibone ont par la suite été renvoyés du territoire de la Grande-Bretagne. Il n'est pas exclu, souligne le journal, que les trois activistes aient envisagé de se rencontrer.

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Moscou réagit à l'attaque de la police US contre une journaliste de Sputnik
Tags:
extrême-droite, racisme, réfugiés, lauren southern, Royaume-Uni, Canada, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook