Société
URL courte
1195
S'abonner

Une ligne de production de vin bleu a été lancée dans la partie montagneuse du Liban par Piter Abi Unes, chirurgien de formation et propriétaire de la ferme vinicole Château Wadih. Ce viticulteur libanais a parlé de ses vins et de ses projets dans un entretien accordé à Sputnik.

Le vignoble Château Wadih se situe à 1.300 mètres d'altitude dans les montagnes pittoresques du Liban, a raconté à Sputnik Piter Abi Unes qui produit du vin sec bleu et du vin de dessert, en tout 10.000 bouteilles par an, mais sa production grandit d'une année à l'autre suivant la demande.

Piter Abi Unes
© Sputnik . Zahraa al Аmir
Piter Abi Unes

«La pelure des raisins contient des substances qui donnent sept couleurs différentes, dont le bleu qui est notamment dû aux anthocyanes contenues dans les raisins noirs. Ajoutées à du vin blanc, les anthocyanes le transforment en vin bleu», a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

«Chateau Wadih»
© Sputnik . Zahraa al Аmir
«Chateau Wadih»

Et d'ajouter qu'à l'heure actuelle, sur le marché libanais, la concurrence était âpre avec des vins étrangers.

«Pour cette raison, j'ai baissé le prix de mon vin bleu afin qu'il soit meilleur marché que les vins importés», a poursuivi le viticulteur.

Selon ce dernier, il a réussi à trouver la formule de son vin grâce à sa formation de médecin, à sa bonne connaissance de la chimie et à trois ans d'étude de l'œnologie. Il a apporté d'Italie tous les pieds de vigne, dont 2.000 sont des ceps de Pinot noir.

«Chateau Wadih»
© Photo. Zahraa al Аmir
«Chateau Wadih»

«Je suis devenu viticulteur en 2012. Un spécialiste français vient tous les trois mois. C'est en Espagne que j'ai emprunté l'idée du vin bleu. En règle générale, j'aime expérimenter. […] J'ai essayé de faire du vin blanc à partir de pommes, mais cela n'a pas beaucoup intéressé les clients. J'essaie à présent de faire du vin à partir de pommes et de cerises, et je pense à lancer la production de bière sans alcool à partir de pommes qu'on pourrait exporter vers les pays du Golfe», a indiqué le Libanais.

Il a annoncé que cet été le premier lot de son vin sera exporté vers l'Italie.

«Nous projetons par ailleurs de lancer la production de vin mousseux bleu, et tout est déjà prêt pour le faire», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
viticulture, chimie, chirurgie, production, exportations, vin bleu, Sputnik, Piter Abi Unes, Golfe persique, Italie, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook