Ecoutez Radio Sputnik
    Éléphant

    L’éléphante, qui a failli pousser Brigitte Bardot à demander la nationalité russe, décède

    © AP Photo / Jens Meyer
    Société
    URL courte
    4114

    Népal, éléphante de cirque, dont le destin a poussé Brigitte Bardot à penser à demander la citoyenneté russe, est décédée à Monaco. Après avoir évité la mort dans un zoo à Lyon en 2012, elle vivait, avec sa congénère Baby, ces dernières années à Monaco, hébergée par la princesse Stéphanie.

    L'éléphante Népal, qui, avec sa congénère Baby, se sont retrouvées au cœur d'un scandale international en 2012, est morte à Monaco, où elles ont vécu ces cinq dernières années.

    «Népal nous a quittés suite à une insuffisance rénale chronique. Elle s'est battue jusqu'au bout grâce à des soins attentionnés et dévoués. Merci à toutes et à tous pour vos soutiens», indique le message sur le compte Baby et Nepal Association.

    Mi-décembre 2012, selon un arrêté préfectoral, elles devaient être euthanasiées parce qu'elles pouvaient être touchées par la tuberculose. L'affaire est passée devant le Conseil d'État et a été suspendue.

    En plein scandale autour du destin de Baby et Népal, l'actrice française Brigitte Bardot a menacé de quitter la France et d'obtenir la citoyenneté russe dans le cas où les autorités françaises euthanasiaient ces deux éléphantes malades.

    La principauté de Monaco avait alors proposé son aide. En 2013, la sœur du prince Albert II, la princesse Stéphanie, a accueilli les animaux dans un parc sur le domaine de Fontbonne, à Monaco.

    Lire aussi:

    Les tigres du Bengale ont doublé au Népal. Non sans l'aide de Leonardo DiCaprio
    Inondations au Népal: près de 50 victimes
    Les premiers exercices militaires conjoints sino-népalais commencent
    Tags:
    euthanasie, éléphants, Lyon, Monaco, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik