Ecoutez Radio Sputnik
    Un «fantôme»

    Des «fantômes» aux dents de requin: voici pourquoi ces deux frères étaient exclus en Inde

    CC0 / pixabay
    Société
    URL courte
    216

    Souffrant d’une rare maladie génétique, qui a fait ressembler leurs dents à celles d’un requin, deux frères baptisés «fantômes» par les habitants de leur village ont été longtemps rejetés par la société en Inde. Mais aujourd’hui, cela semble enfin s’arranger pour le mieux...

    Deux frères, Ashfaq et Mushtaq Khan, âgés respectivement de 11 et 8 ans, ont été pendant longtemps rejetés par les habitants de leur village, écrit le quotidien Daily Mail.

    Les garçons souffrent du syndrome de Christ-Siemens-Touraine, une maladie génétique rare qui peut faire que les dents ont une forme pointue comme chez les requins tandis que les cheveux ne poussent pratiquement pas.

    ​Pour leur apparence étrange, les garçons avaient été baptisés «fantômes» par les villageois qui refusaient de leur parler et leur faisaient subir toutes sortes d'humiliations.

    Finalement, les frères ont commencé à éviter les gens.

    «Moi et mon frère, nous sommes considérés à l'école comme des fantômes. Nos camarades de classe ne jouent pas avec nous. On a du mal à poursuivre nos études. Nous nous sentons humiliés», ont avoué les garçons.

    Heureusement, une société publique locale a appris le triste sort de frères Khan. Des spécialistes se sont rendus dans leur village pour informer les gens que cette maladie n'était pas contagieuse.

    «Nous avons organisé deux séminaires pour les villageois. Nous avons parlé de la maladie et nous leur avons expliqué qu'il était important d'aider ces enfants pour qu'ils puissent vivre normalement», ont-ils expliqué.

    Les efforts des spécialistes ont porté leurs fruits. Les villageois ont arrêté de se moquer des deux frères qui ont enfin pu retourner à l'école.

    Néanmoins, ils ont besoin de consulter régulièrement le médecin ce qui pèse trop lourd pour le modeste budget de la famille. Leur maman s'efforce donc de gagner un maximum d'argent pour que ses fils puissent être soignés.

    Lire aussi:

    Les Talibans d’Afghanistan enlèvent 70 villageois et en exécutent 7
    Un chasseur chassé: en Inde, un éléphant piétine un villageois venu le déloger (vidéo)
    Famine, désespoir et peur: un jeune Syrien raconte son quotidien à Deir ez-Zor sous Daech
    Tags:
    maladie, dent, requins, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik