Société
URL courte
103912
S'abonner

Les fans de Johnny Depp s’inquiètent de son état de santé après que des photos de la star prises lors de sa récente visite à Saint-Pétersbourg ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Deux photos prises récemment à Saint-Pétersbourg et montrant Johnny Depp en compagnie de fans russes ont fait un tollé sur les réseaux sociaux, beaucoup d'internautes le trouvant trop maigre et chétif, alors que d'autres ne l'ont pas reconnu du tout, relate The Daily Mail.

«Je pense que mon héros a un air malade», écrit Janni Weber Aggerholm.

«Mince, est-ce Johnny Depp?», poursuit Lucy Cross.

«Qu'est-ce qui lui est arrivé? Qu'est-ce que Hollywood fait avec lui?», se démande Adam Hinde.

La dernière photo de Johnny Depp prise à Moscou il y a environ une semaine inquiète également de nombreux internautes.

«Il a un air encore plus maigre qu'auparavant. J'espère qu'il va bien», réagit miss_imainptice.

«Pote, t'as un air très chétif. T'est presque pas toi-même», relève karenswain1969.

Certains internautes supposent que l'acteur a perdu du poids pour se préparer à un nouveau rôle au cinéma.

«Johnny Depp a un air malade puisqu'il va jouer le rôle d'un homme à l'article de la mort», explique amber.lxuise.

«J'espère qu'il prépare un rôle», indique Andrea.

Johnny Depp s'est rendu à Moscou et à Saint-Pétersbourg dans le cadre d'une nouvelle tournée de son groupe Hollywood Vampires où il fait de la musique avec Alice Cooper et Joe Perry. Le 28 mai, le groupe  a donné un concert au stade Olimpiisky Indoor Arena et le 30 mai, au Palais de glace à Saint-Pétersbourg.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
people, star, Johnny Depp, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook