Société
URL courte
226
S'abonner

Les enquêteurs sur le feu de forêt qui s’est déclaré dans la zone d’exclusion de Tchernobyl ont découvert sur place des torches qui pourraient témoigner du caractère intentionnel de l’incendie.

Des torches ont été découvertes sur les lieux de l'incendie qui s'était déclarée en début de semaine dans la zone d'exclusion de Tchernobyl, a fait savoir lors d'un point presse mercredi le président du service ukrainien des gardes-frontières, Nikolaï Tchetchiotkine.

«Les enquêteurs sont en train d'établir leur appartenance et si elles sont liées ou non à cet incendie», a-t-il déclaré, cité par la télévision ukrainienne.

La police de la région de Kiev n'a pas encore commenté cette information.

La veille, plus de dix hectares d'herbe sèche avaient pris feu dans la zone d'exclusion de Tchernobyl. Mercredi, l'extinction du feu se poursuivait encore. Cependant, le rayonnement ambiant à Kiev, à Tchernobyl et près de la centrale accidentée n'a pas dépassé la norme, selon les spécialistes.

​Comme le feu d'herbe s'était propagé jusqu'à la forêt, des avions et un hélicoptère ont été engagés dans l'extinction. Les enquêteurs étudient la version selon laquelle l'incendie a été provoqué intentionnellement.

​La catastrophe de Tchernobyl est survenue le 26 avril 1986. Le quatrième réacteur de la centrale nucléaire a explosé en contaminant près de 46.500 km2 en Biélorussie (23% de son territoire), 50.000 km2 en Ukraine, ainsi que 19 régions russes sur un territoire de près de 60.000 km2.

Lire aussi:

Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Assassinat du Président algérien Boudiaf: «la prophétie» qui contredit la thèse officielle
Tags:
enquête, incendie de forêt, Ukraine, Tchernobyl
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook