Société
URL courte
1164
S'abonner

Après avoir visité le Vietnam, bien des Russes en tombent amoureux et s’y installent. Ils travaillent essentiellement dans le secteur du tourisme, mais certains d’entre eux optent pour l’élevage, notamment d’autruches, qu’ils considèrent comme un domaine d’activité très prometteur. Sputnik s’est entretenu avec un fermier originaire de Krasnoïarsk.

Denis Tomychev, par le passé un fermier près de Krasnoïarsk, a raconté à Sputnik que sa ferme d'élevage d'autruches dans la province vietnamienne de Khanh Hoa comptait à présent plus de 250 oiseaux de 7 à 11 mois et que, tout récemment, quelque 200 autruches avaient été vendues à Khatoco, gros groupe industriel et commercial de la province.

Daniil Choulindine
© Sputnik
Daniil Choulindine

Selon l'interlocuteur de l'agence, à part lui-même, son assistant Daniil Choulindine et deux paysans vietnamiens travaillent actuellement à sa ferme. Tous les jours, ils se lèvent à 5h du matin pour faucher l'herbe et ramasser les lentilles d'eau qui servent à nourrir les oiseaux.

Denis et Daniil cherchent activement des marchés d'écoulement de viande d'autruche qui est le principal produit de leur ferme.

Une ferme d’élevage d’autruches dirigée par un Russe dans une province vietnamienne
© Sputnik
Une ferme d’élevage d’autruches dirigée par un Russe dans une province vietnamienne

«Nous achetons des autruchons à Khatoco et pourrions aussi lui vendre toute la viande, mais alors nous ne gagnerions rien. Aussi, cherchons-nous un marché sur lequel écouler nos produits finis», a déclaré Daniil Choulindine.

Une ferme d’élevage d’autruches dirigée par un Russe dans une province vietnamienne
© Sputnik
Une ferme d’élevage d’autruches dirigée par un Russe dans une province vietnamienne

Et d'expliquer qu'il s'agissait aussi du bastourma, viande fumée et épicée, spécialité arménienne, qui était apprécié par les clients.

«Nos autruches mangent du fourrage naturel et bio. Pour cette raison, leur viande est délicieuse et bonne pour la santé. Les touristes, et surtout les Russes évidemment, aiment beaucoup notre bastourma», a indiqué Denis Tomychev.

Une ferme d’élevage d’autruches dirigée par un Russe dans une province vietnamienne
© Sputnik
Une ferme d’élevage d’autruches dirigée par un Russe dans une province vietnamienne

Sa ferme donne du travail à des dizaines de paysans vietnamiens dans un village perdu dans la montagne de cette région de la côte centrale du sud du Vietnam. Son propriétaire russe aide souvent les villageois qui le respectent beaucoup.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
village, oiseaux, fourrage, marché, élevage, ferme, viande, autruche, Khatoco, Sputnik, Daniil Choulindine, Denis Tomychev, Khanh Hoa, Russie, Vietnam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook