Ecoutez Radio Sputnik
    lit

    Qui aimerait voyager en «Norvège, le pays de la chlamydia»? (image)

    © Fotolia / Sergey Nivens
    Société
    URL courte
    9114

    Les affiches publicitaires des préservatifs installées dans la gare centrale d’Oslo avec l’inscription «Bienvenue en Norvège, le pays de la chlamydia!» a vexé la population locale qui ne veut pas que les touristes aient cette première impression de leur pays.

    Les affiches de publicité pour des préservatifs à la gare centrale d'Oslo, mettant en scène un homme et une femme en costumes nationaux sur fond de paysage magnifique, le tout accompagné de l'inscription «Bienvenue en Norvège, le pays de la chlamydia [une infection sexuellement transmissible, ndlr]!», ont suscité le mécontentement de la population locale.

     

     

    Cette affiche rappelle notamment aux voyageurs l'importance de se protéger des infections vénériennes et fait partie d'une campagne de prévention plus large. 

    On peut également trouver sur Facebook un spot avec les mêmes personnages qui invitent les étrangers au «pays des fjords, des montagnes, du soleil de minuit et… de la chlamydia».

    Les auteurs de la publicité affirment que l'incidence de la chlamydia en Norvège est l'une des plus élevées en Europe et encourage les voyageurs à «se protéger des résidents locaux». Selon l'organisation Sex and Society, le nombre de cas de chlamydia en 2016 en Norvège a dépassé les 26.000 personnes.

    La publicité provocante a offensé de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ainsi que l'office de tourisme Visit Norway, qui fait la promotion de la Norvège comme destination touristique.

     

    Lire aussi:

    Des scientifiques découvrent une super-bactérie provoquant l'infertilité
    Nombre record de cas de maladies vénériennes aux États-Unis en 2016
    L’URSS vue par les touristes étrangers
    Tags:
    tourisme, maladie, publicité, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik