Ecoutez Radio Sputnik
    Un régime

    Un Allemand soupçonné d’avoir empoisonné 21 collègues

    © Photo. Pixabay / RyanMcGuire
    Société
    URL courte
    4214

    Un homme âgé de 56 ans est soupçonné d’avoir tué 21 collègues en mettant du poison dans leur nourriture. L’un de ses collègues a remarqué une substance blanche inconnue dans son déjeuner et il a demandé à revoir les enregistrements des caméras de surveillance qui ont fait émerger une vérité troublante…

    Les autorités allemandes ont lancé une enquête sur une série de décès dans une entreprise de garnitures métalliques après qu'un employé a été surpris en train d'essayer d'empoisonner le déjeuner d'un collègue. La police a trouvé du mercure, du plomb et du cadmium dans la maison du suspect.

    L'individu en question a été arrêté dans la ville de Schloss Holte-Stukenbrock, au nord-ouest de l'Allemagne. Cependant, la police soupçonne désormais qu'il pourrait être responsable de jusqu'à 21 décès de personnes travaillant pour la même entreprise.

    La police a arrêté le suspect, âgé de 56 ans, en mai après qu'un de ses collègues a remarqué une poudre blanche inconnue dans sa nourriture. La victime potentielle a alerté ses supérieurs et leur a demandé de revoir les enregistrements des caméras de sécurité qui ont ensuite montré que le suspect avait ajouté une substance au déjeuner du collègue.

    «Au début, nous pensions que c'était une farce mal venue entre collègues, et non une tentative de meurtre», a déclaré à l'agence de presse DPA le directeur de l'entreprise en question.

    L'affaire a dégénéré en tentative de meurtre après que les autorités ont identifié la poudre comme étant de l'acétate de plomb, une substance hautement toxique et presque insipide qui pourrait causer de graves dommages aux organes.

    La police a par la suite fouillé la maison du suspect et a trouvé des substances utilisées pour fabriquer du poison, notamment du mercure, du plomb et du cadmium.

    Mercredi, les autorités ont annoncé qu'elles enquêteraient dorénavant sur la mort de 21 employés décédés depuis 2000. Deux autres de ses collaborateurs sont dans le coma et un autre est sous dialyse. Beaucoup de personnes décédées sont mortes d'un cancer ou d'une crise cardiaque, qui pourraient être causés par un empoisonnement aux métaux lourds, selon la radio allemande WDR.

    Les policiers chargés de mener cette enquête devront notamment interroger les proches des victimes et les médecins qui les ont soignés. Ils envisagent également d'exhumer les corps pour déterminer la présence de métaux.

    Le suspect travaillait pour l'entreprise depuis 38 ans, on le décrivait comme quelqu'un de «visiblement discret». Le suspect a choisi de garder le silence après son arrestation.

     

    Lire aussi:

    Poursuite et tirs à Las Vegas: vidéo d’une mission de police digne d’un blockbuster
    Finlande: la vraie identité de l'assaillant de Turku confirmée
    Photos des Russes suspectés dans l’affaire Skripal: Zakharova dénonce des incohérences
    Tags:
    police, poison, collège, travail, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik