Ecoutez Radio Sputnik
    Johnson & Johnson

    Johnson & Johnson obligé de payer 4,7 milliards USD à 22 femmes

    © AP Photo / Matt Rourke
    Société
    URL courte
    1131

    Une Cour de justice des États-Unis a condamné la compagnie Johnson & Johnson à verser 4,7 milliards USD à 22 femmes atteintes d’un cancer des ovaires et qui affirment être tombées malades par la faute de produits fabriqués par la société. Jonhson & Johnson a toujours nié les faits assurant que ses produits sont inoffensifs.

    Un tribunal de St. Louis dans l'Etat américain du Missouri a ordonné à Johnson & Johnson de verser 4,69 milliards USD à 22 femmes qui affirment avoir développé un cancer des ovaires suite à l'utilisation de poudre pour bébé vendue par la société, rapporte le St. Louis Post-Dispatch.

    Lors du procès, 22 cas ont été examinés dont six concernaient les parents de femmes décédées des suites de leurs cancers. Les plaignants affirment que c'est l'amiante contenue dans la poudre qui a provoqué les maladies.

    Le tribunal a ordonné le versement aux plaignants de 550 millions USD (pour dommage matériel) et 4 milliards et 140 millions USD au titre du préjudice moral.
    Les représentants de Johnson & Johnson se sont dits «extrêmement déçus de la décision du tribunal» et souhaitent faire appel.

    Ce n'est pas la première accusation de ce genre contre la société. Une citoyenne américaine avait déjà remporté un procès contre la firme l'accusant d'avoir développé un cancer à cause de certains de ses produits à base de talc. Il s'agit du troisième procès que perd l'entreprise et il pourrait ne pas être le dernier. Près de 2.400 personnes ont déjà porté plainte contre le géant pharmaceutique.

    Lire aussi:

    Pique adressée à May? Trump voit en Johnson «un grand Premier ministre»
    Quel bon vent a amené Boris Johnson en Russie?
    Structure de la dette publique des États-Unis
    Tags:
    femme, cancer, amende, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik