Société
URL courte
331
S'abonner

Les débats animés sur la légitimité du divorce islamique en Inde ont fini par une bagarre dans le studio d'une chaîne locale lors de laquelle un religieux en est venu aux mains avec une activiste qui lutte pour les droits des femmes dans le pays.

Les autorités indiennes ont arrêté le religieux musulman Ejaz Arshad Qasmi qui s'est battu avec l'activiste Farah Faiz au milieu d'un débat télévisé passionné sur la façon dont la charia régit le divorce et les droits des femmes

L'incident est survenu lorsque les deux invités se sont affrontés au sujet du talaq, le mot qui rend un mariage islamique nul et non avenu si le mari le prononce trois fois de suite. Mme Faiz, qui fait campagne contre le triple talaq, a déclaré que ce n'est pas la forme de divorce prescrite par le Coran, affirmation qui a déclenché la réaction violente de M.Qasimi.

​Sur les images diffusées par Zee Hindustan, on peut voir Mme Faiz gifler l'homme une fois. Après quoi il l'a attaquée violemment. La chaîne a également accusé M.Qasmi d'avoir malmené verbalement l'écrivain et militante Amber Zaidi qu'on voit fondre en larmes dans une autre vidéo de la même émission.

​À la suite de cet incident, des voix se sont élevées pour réclamer l'interdiction des débats télévisés sur l'islam. Khalid Rasheed Firangi Mahali, un imam de la ville de Lucknow, dans le nord du pays, a lancé un appel au gouvernement en affirmant que de tels débats étaient une offense faite aux musulmans.

Lire aussi:

La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Un septuagénaire gravement blessé après avoir été percuté accidentellement par le GIGN
Tags:
talaq, femmes, islam, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook