Ecoutez Radio Sputnik
    Sarajevo

    L'archevêque de Sarajevo donne une recette pour combattre le radicalisme islamique

    © Sputnik . Маријана Колаковић
    Société
    URL courte
    12246

    Face au radicalisme islamique, l'Europe doit rappeler son identité chrétienne, estime le cardinal Vinko Puljic qui pointe le fait que des éléments radicaux pénètrent en Europe notamment par la Bosnie-Herzégovine où la communauté chrétienne est systématiquement discriminée en faveur des musulmans.

    Afin de lutter contre le radicalisme islamique, les Européens doivent d'abord redécouvrir leur propre identité qui est liée historiquement au christianisme, a déclaré le cardinal Vinko Puljic, archevêque de Sarajevo, cité par le site Vatican News.

    «L'Europe doit redécouvrir ses propres racines, sa propre identité chrétienne. Seulement comme ça, elle ne devra pas craindre le radicalisme islamique», a-t-il souligné.

    En revanche, le cardinal dénonce «l'absence d'égalité que ce soit au niveau politique ou au niveau juridique» en matière de droite des chrétiens en Bosnie-Herzégovine ce qui pousse chaque année près de10.000 catholiques à émigrer car ils «ne réussissent plus à vivre dans un pays dans lequel ils ne jouissent pas des mêmes droits que les autres citoyens».

    Selon lui, la communauté internationale est responsable de la situation parce qu'elle n'offre pas aux chrétiens «la même aide qu'aux autres groupes».

    Ainsi, les efforts de l'Église locale pour favoriser un climat de tolérance dans la région se heurtent contre les éléments radicaux qui proviennent dans leur majorité des pays arabes.

    «Il y a beaucoup d'investissements de la part des pays arabes qui construisent des mosquées et même des villages entiers pour y faire vivre ceux qui viennent ici depuis leurs nations. Avec les musulmans slaves, nous avons de bons rapports, mais avec les islamistes radicalisés provenant du monde arabe, il est difficile de dialoguer. Surtout parce que, spécialement au niveau politique, ils ignorent notre présence», a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Poutine: quasi toute la Syrie, dont les terres chrétiennes, libérée des terroristes
    Le numéro deux du Vatican souhaite rencontrer Vladimir Poutine
    Le Secrétaire d'État du Vatican: la Russie doit jouer un rôle d'édificateur de la paix
    Tags:
    islamisme, Sarajevo, Bosnie-Herzégovine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik