Société
URL courte
4312
S'abonner

Un des plus célèbres membres du groupe armé Euskadi Ta Askatasuna (ETA), Santiago Arrospide Sarasola, alias Santi Potros, qui a été condamné à environ 3.000 ans de prison, est sorti dimanche matin de l’établissement pénitentiaire de Topas.

Après avoir passé 30 ans derrière les barreaux, le membre du groupe armé basque ETA Santi Potros a quitté dimanche matin la prison de Topas, dans la province de Salamanque, dans le nord-ouest de l'Espagne.

«Il est sorti tôt ce matin», a déclaré à l'AFP une porte-parole du centre pénitentiaire, sans donner plus de détails.

Selon des médias, l'homme, qui portait une casquette blanche et une tenue de sport, a été attendu par trois personnes à la sortie de l'établissement. Il est monté dans un véhicule avec eux sans parler aux médias présents sur place.

Santi Potros a été condamné à environ 3.000 ans de prison pour avoir participé à plusieurs attentats de l'ETA, dont le plus meurtrier commis contre un supermarché Hipercor de Barcelone le 19 juin 1987 avait fait 21 morts.

Lire aussi:

Un Boeing s'écrase en Afghanistan avec plusieurs personnes à son bord
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
terrorisme, attentat, libération, peine, prison, Barcelone, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik