Ecoutez Radio Sputnik
    Tégu

    «Voraces et prédateurs»: des lézards sud-américains envahissent le sud des USA (vidéo)

    CC BY 2.0 / Walter
    Société
    URL courte
    5152

    Les sauriens Tégu communs, une espèce de reptiles sud-américains, se sont installés dans la nature de la Floride après avoir été amenés aux États-Unis comme animaux de compagnie. Selon des chercheurs, ils pourraient même se propager dans le sud-ouest du pays en «envahissant» ainsi encore plus le territoire américain.

    Espèce de reptiles sud-américaine, le Tégu commun a été emmené aux États-Unis en tant qu'animal de compagnie. Néanmoins, il est désormais possible de rencontrer des spécimens dont la longueur peut dépasser un mètre dans la nature de la Floride, écrit la revue scientifique Nature. Des spécialistes américains estiment que cette espèce pourrait même prochainement se propager dans le sud-ouest du pays.

    ​Selon une récente étude réalisée à ce sujet, les sauriens Tegu sont originaires d'Amérique du Sud. Aujourd'hui, ils surgissent de plus en plus souvent dans la nature de la Floride, s'échappant de leur maison ou étant remis en liberté par leurs propriétaires.

    Les chercheurs soulignent qu'une population croissante de Tégu constitue une menace pour la faune de Floride, affectant particulièrement les crocodiles, les tortues de mer, les oiseaux nichant au sol ainsi que les petits mammifères, car ces reptiles fouillent dans les nids d'alligators et de tortues pour manger leurs œufs. Ils peuvent aussi être très agressifs, en s'en prenant aux chiens ou bien aux autres animaux.

    ​Trois espèces de reptiles, Salvator merianae (le Tégu noir et blanc argentin), Tupinambis teguixin sensu lato (le Tégu d'or) et S. rufescens (le Tégu rouge), existent désormais en Floride à l'état sauvage tandis que leurs populations sont susceptibles de croître, indique l'étude.
    Après avoir analysé les zones de répartition de cette espèce de reptiles, les chercheurs ont constaté que le sud des États-Unis ainsi que le nord du Mexique constituent des habitats appropriés pour une ou plusieurs espèces de Tégu.

    Selon Lee Fitzgerald, co-auteur de l'étude, ces reptiles sont des «lézards prédateurs voraces et omnivores qui peuvent vivre dans divers habitats». Il a également précisé que jusqu'à présent, il est difficile de prévoir ce qu'il va se passer ou à quel point cette invasion s'étendra.

    Selon les informations d'Everglades Cooperative Invasive Species Management Area, le Tégu noir et blanc argentin se reproduit déjà dans certaines parties des comtés de Miami-Dade et Hillsborough, en Floride.

    Lire aussi:

    Résistantes aux catastrophes naturelles, les tortues ne survivent pas… à l’Homme
    L'«anéantissement» de la vie sauvage s'accélère
    Un tégu rouge fait la concurrence aux chats sur Internet
    Tags:
    lézards, reptiles, vidéo, science, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik