Société
URL courte
7314
S'abonner

Un garde-chasse du parc national Kruger, au nord-est de l'Afrique du Sud, a réussi à filmer une scène impressionnante où deux lionnes qui avaient commencé à dévorer vivant le phacochère qu'elles venaient de capturer ont été repoussées par une meute de hyènes qui ont fini par s'approprier leur festin.

Callum Gowar, garde-chasse au parc national Kruger, au nord-est de l'Afrique du Sud, a réussi à réaliser une vidéo stupéfiante dans l'une des plus grandes réserves animalières naturelles du monde.

Il raconte avoir remarqué deux lionnes se dirigeant vers un marigot où étaient venues s'abreuver des impalas. Callum Gowar n'est pas intervenu et observait la scène à distance. Les félins ont rapidement perdu tout intérêt pour les antilopes pour finalement capturer un phacochère.

Ce dernier criait et se débattait. Il a continué à lutter pour sa vie pendant une quinzaine de minutes.

«Son pouvoir et sa détermination ont été incroyables, malgré sa mort imminente», a-t-il écrit dans une note accompagnant la vidéo.

Les bruits de la tuerie et les cris de la victime ont attiré l'attention de hyènes qui se trouvaient à proximité.

«Au début, il y en avait trois, puis cinq, puis neuf, puis douze et ensuite quinze, a-t-il indiqué. C'était absolument incroyable!».

Elles ont lentement entouré les deux lionnes avant de passer à l'attaque. L'un des félins s'est retiré de justesse, tandis que l'autre a été même mordu à plusieurs reprises, ce qui a provoqué sa retraite précipitée.

Après quoi les hyènes se sont emparées du butin.

Lire aussi:

Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
La police fait usage de canons à eau pour disperser la manifestation pro-Palestine interdite à Paris – vidéo
En continu: une roquette tirée depuis la bande de Gaza tombe près de l'ambassade d'Autriche
Tags:
attaque, félins, hyène, lions, Afrique du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook