Ecoutez Radio Sputnik
    Archéologue

    Les restes d’une baleine de 10 M d’années retrouvés grâce au pont de Crimée (photos)

    © AFP 2018 Cesar Manso
    Société
    URL courte
    290

    Le squelette d'une baleine préhistorique restée dans des couches géologiques pendant 10 millions d'années a été découvert lors de recherches archéologiques précédant la construction d’un abord ferroviaire vers le pont de Crimée, annonce le centre d'information du Pont de Crimée.

    Lors de fouilles archéologiques en préalable à la construction d'un abord ferroviaire vers le pont de Crimée, des chercheurs sont parvenus à découvrir les restes fossilisés du cetotherium, un genre disparu de baleine représentant l'une des premières baleines à fanons, indique le centre d'information du Pont de Crimée.

    D'après le règlement, les constructeurs n'ont pas le droit de mener des travaux avant que les archéologues n'aient terminé leurs fouilles dans la zone.


    Les fossiles se trouvaient à une petite profondeur, à environ un mètre sous la surface de la terre. Les experts estiment que cela est dû au fait qu'au fil du temps, la terre s'est formée là où avait auparavant été la mer. Par conséquent, une levée de couches géologiques a eu lieu et le squelette de la baleine s'est retrouvé sur un point en hauteur après avoir été profondément enfoui.

    Les fragments du squelette de cette baleine préhistorique seront étudiés en détail. Puis, ils seront exposés dans un musée de la péninsule de Crimée.  

    Lire aussi:

    Un surfeur heurte une baleine au large de l’Australie (vidéo)
    La baleine qui était coincée dans l’embouchure d’un fleuve en Russie retrouve la liberté
    Une baleine à bosse sauve une biologiste d’un requin tigre de 3 m (vidéo)
    Tags:
    fouilles, baleine, archéologie, Pont de Crimée, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik