Ecoutez Radio Sputnik
    Yulia Rybakova

    Qui est cette mannequin XXL et entrepreneuse russe ayant perdu sa jupe à Cannes? (photos)

    © Photo. Yulia Ribakova
    Société
    URL courte
    26744

    La mannequin plus size russe Yulia Rybakova, devenue mondialement connue après avoir perdu sa jupe au Festival de Cannes ce qui l’a obligée à rester en culotte sur le tapis rouge, nous a parlé de sa vie et de sa carrière car la belle aux formes appétissantes est aussi une entrepreneuse à succès. Célibataire, elle a en outre évoqué son homme idéal…

    Plusieurs médias étrangers ont parlé de l'histoire insolite arrivée au mannequin plus size russe, Yulia Rybakova, au Festival de Cannes 2018. Lorsqu'un homme a marché sur la traîne de sa robe, sa jupe est tombée quand la jeune femme a tenté d'avancer. Résultat, Yulia est restée en culotte devant des dizaines d'objectifs de paparazzi.

    Cependant, Yulia Rybakova est plus qu'une jolie rousse aux formes arrondies car elle gère de main de maître ses affaires et a plusieurs hobbies. Pour réparer cette injustice, nous l'avons interrogée sur sa vie.

    «J'ai été très déçue lorsque ma réputation formée pendant de longues années a été oubliée en une journée. On m'appelait à la télévision et on me demandait de perdre ma jupe encore une fois devant la caméra. Pourtant, être une femme d'affaires, une blogueuse ou tout simplement une mannequin sont des choses très différentes», a-t-elle commenté.

    Yulia Rybakova
    © Photo. Yulia Ribakova
    Yulia Rybakova

    Yulia Rybakova est née dans une famille monoparentale à Stavropol, à 1.500 km au sud de Moscou. Petite, elle avait déjà développé le sens des affaires et avait commencé à travailler dès 12 ans pour aider sa mère.

    «Je pense que même petite je savais déjà vendre. Je vendais tout, même à ma grand-mère et à ses amies quand je jouais du piano pour de l'argent. C'étaient mes mini-concerts et elles achetaient les billets une semaine à l'avance. »

    Elle a déménagé à Moscou à 18 ans et a économisé son premier million de roubles deux ans plus tard. Elle a par la suite créé une holding regroupant un magazine, un centre de production et une agence spécialisée dans l'organisation d'événements. Outre le mannequinat, Yulia a fait ses débuts en tant que chanteuse et apprend à piloter.

    Yulia Rybakova
    © Photo. Yulia Ribakova
    Yulia Rybakova

    Elle aide également les femmes à s'accepter telles qu'elles sont et à admirer leur corps car elle a dû elle-même surmonter des problèmes liés à la sous-estimation de son physique.

    «Puis je me suis acceptée telle que je l'étais. J'ai arrêté de me critiquer et j'ai compris celle que j'étais en réalité. J'ai réalisé que je manquais d'amour et comme je n'avais personne à aimer, j'ai commencé à m'aimer moi-même. C'est à ce moment que des changements généraux se sont produits. Maintenant j'enseigne cette compétence aux femmes: appréciez-vous et aimez-vous!», a-t-elle expliqué.

    «Je n'ai finalement pas réussi à maigrir mais j'ai rendu mon corps beau. Maintenant j'adore mon corps et je suis fière de moi-même», a-t-elle poursuivi.

    En parlant de sa vie privée, Yulia a raconté qu'elle avait un fils de 6 ans mais qu'elle n'était plus en contact avec le père. Étant célibataire, elle a même dressé le portrait de son homme idéal:

    Yulia Rybakova et son fils
    © Photo. Yulia Ribakova
    Yulia Rybakova et son fils

    «Bien sûr, il doit être responsable, savoir gagner sa vie, être passionné par son travail, généreux, mais sans gaspillage. Aimer le sexe, mais ne pas être un coureur de jupons. Éduqué, mais pas trop gentil, aimer les voyages et les enfants, et de préférence moi encore davantage! S'il existe, dites-le-moi s'il vous plaît!», a-t-elle ironisé.

    Yulia Rybakova
    © Photo. Yulia Ribakova
    Yulia Rybakova

     

    Lire aussi:

    «Angelina Jolie» russe avec un visage d’ange et un caractère de fer (photos)
    Chaque étoile a «un moment d'éclat»: la patineuse Yulia Lipnitskaya met fin à sa carrière
    La patineuse artistique Lipnitskaya annonce la raison de la fin de sa carrière
    Tags:
    vidéo, femme, entrepreneur, business, taille, mannequins, Moscou, Cannes, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik