Ecoutez Radio Sputnik
    Mickey Mouse

    Quand Donald fait l’amour à Mickey sous les yeux d'un ange en plein cœur de Paris (photos)

    © REUTERS / Benoit Tessier
    Société
    URL courte
    3815

    Une sculpture peu ordinaire a «orné» une dizaine de jours la vitrine du Centre culturel de Serbie à Paris. Les célébrités de Disney, Donald Duck et Mickey Mouse, qui y ont été exposées, étaient fabriquées dans une position ambiguë, comme si elles copulaient avec passion. Et cela sous les yeux de l’ange blanc, le symbole d’un monastère serbe.

    Pendant une dizaine de jours, les passants et les visiteurs du Centre culturel de Serbie à Paris ont eu l'occasion d'«admirer» une sculpture de Donald Duck et Mickey Mouse qui «faisaient l'amour» en vitrine, relate le journal Vecernje novosti.

    ​Les photos publiées par des internautes montrent que ces personnages de Disney ont été installés presque au-dessous de l'ange blanc, symbole du monastère serbe de Mileševa ainsi que du centre lui-même, comme l'a précisé le média.

    Le journal a en outre indiqué que les Serbes parisiens n’ont pas apprécié la sculpture. D’après eux, il «est inadmissible que des images de ce genre soient exposées dans une organisation dont l’objectif principal est de promouvoir la culture serbe en Europe». C’est peut-être pour cette raison que la sculpture vient de disparaître de la vitrine du Centre culturel.

    ​Il s'est avéré que l'auteur de cette sculpture est l'artiste serbe Milorad Stajacic et que cette œuvre d'art fait partie de l'exposition Kraj i poсetak (une fin et un début), dont l'ouverture a eu lieu le 9 août, précise Vecernje novosti, qui avait contacté le Centre culturel.

    D'après le média, le directeur de l'organisation, Radoslav Lale Pavloviс, a souligné que le projet de l'exposition avait remporté le concours du ministère serbe de la Culture.

    «Ce n'est pas à moi de juger quelles œuvres d'art on peut considérer comme appropriées et lesquelles ne le sont pas. Le projet Kraj i poсetak a participé à un concours organisé annuellement par le Ministère. Cela veut dire que l'exposition a été évaluée par une commission d'experts qui avaient permis de l'exposer à Paris. Je peux tout simplement dire que le projet a beaucoup intéressé les Parisiens», a également indiqué Radoslav Lale Pavloviс.

    Lire aussi:

    La Serbie sert-elle à contourner l’embargo? Un ministre à Moscou pour dissiper les doutes
    Anniversaire du Kosovo: confettis et lacrymo
    Les MiG-29, cadeau russe à la Serbie, bientôt au service des Forces armées serbes
    Tags:
    sculpture, culture, exposition, Disney, Serbie, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik