Ecoutez Radio Sputnik
    Une Indienne (Image d'illustration)

    Une foule dénude et lynche une femme soupçonnée de meurtre en Inde (vidéo)

    © AP Photo / Altaf Qadri
    Société
    URL courte
    0 132

    Dans l’État du Bihar, à l’est de l’Inde, une femme a été dénudée et rouée de coups par une foule en colère, l’accusant d’avoir tué un jeune homme. La femme a survécu et reçoit actuellement des soins médicaux dans un hôpital local. De nombreux agresseurs ont été interpellés par la police.

    Une foule déchaînée a lynché une femme soupçonnée d'avoir tué un homme dans l'État du Bihar, relate la chaîne BBC. La foule a également brûlé sa maison et l'a rouée de coups lors d'une walk of shame (ou «marche de la honte», en anglais).

    D'après la police, l'incident a eu lieu ce lundi 22 août, après que la foule ait découvert près d'une voie ferrée dans le district de Bhojpur le corps d'un jeune homme âgé de 19 ans et identifié par la suite comme étant celui de Vimlesh Shah.

    Suite à ce lynchage, la police a interpellé 15 agresseurs et a assuré que la femme avait été transportée dans un hôpital local pour être soignée.

    Concernant l'assassinat du jeune homme, les forces de l'ordre affirment qu'une enquête est en cours afin d'élucider les circonstances et la cause du décès.

    De leur propre aveu, les voisins de M. Shah croient toutefois que la femme, qui réside dans un quartier chaud avoisinant, l'aurait tué sans autre forme de procès, si bien qu'ils auraient décidés de la lyncher.

    La foule a également mis le feu à plusieurs magasins, maisons et véhicules du quartier. La police a par la suite déployé des forces supplémentaires pour assurer la sécurité de la zone.

    Lire aussi:

    Maroc: accusée d’acte sexuel, une jeune femme lynchée par des hommes cagoulés (vidéo)
    Une femme policière violement attaquée avec… des pistolets à eau (vidéo)
    À Berlin, 10 personnes arrêtées pour avoir passé à tabac un Syrien de confession juive
    Tags:
    nue, femme, foule, lynchage, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik