Société
URL courte
211
S'abonner

Johnny Depp, accusé d’avoir tabassé le régisseur extérieur adjoint de «City of Lies» pendant le tournage, donne sa vision de l’incident.

Les représentants de Johnny Depp ont donné sa vision de l'incident, survenu lors du tournage du drame policier «City of Lies», où il en est venu à la main avec le régisseur extérieur adjoint, Greg «Rocky» Brooks.

Les représentants de M. Depp clament que Greg Brooks est coupable, comme le rapporte The Blast. Il n'a fait que se défendre des attaques de son collègue agressif, défendant également d'autres collègues et «utilisant ses compétences d'autodéfense».

Johnny Depp
© REUTERS / Toshifumi Kitamura
Mais selon Brooks, c'est bien l'acteur qui était à l'initiative du combat et Brooks la victime. Quand Brooks a refusé de garder le silence sur ce qui s'était passé, il a été licencié, injustement selon lui. Rocky demande désormais compensation par le biais des tribunaux.

Ce n'est pas la première fois que la star hollywoodienne est accusée de violences. En 2016, sa deuxième femme, Amber Heard, l'avait accusé de violences conjugales, avec à la clé des photos et vidéos comme preuves.

En août 2016, sur fond du divorce avec son ex-femme, il a failli en venir aux mains avec des journalistes qui le poursuivaient à sa sortie de chez le médecin. C'est son garde du corps qui l'en avait empêché.

Johnny Depp s'est également fait remarquer plusieurs fois en état d'ivresse et même… sur le tapis rouge, en 2016.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
plainte, accusations, bagarre, Johnny Depp, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook