Ecoutez Radio Sputnik
    opération

    Un Québécois subit une opération de transplantation du visage (photo)

    © Sputnik . Varvara Hertier
    Société
    URL courte
    1110

    Depuis sept ans, un chasseur canadien avec le visage déformé souffrait de douleurs, ne pouvait presque pas dormir ou manger, et avait pour seul rêve de sortir dehors avec sa petite fille sans que quelqu’un ne le regarde bizarrement. Une greffe complète du visage a changé sa vie et lui a offert de nombreuses nouvelles opportunités.

    Maurice Desjardins, un Québécois, est devenu la personne la plus âgée au monde à avoir reçu une greffe complète du visage, rapporte la Radio-canada.

    Ayant perdu une grande partie de son visage suite à un accident lors d'une battue, cet homme de 64 ans souffrait de douleurs permanentes depuis sept ans et ne pouvait presque ni manger ni dormir. Il a essayé différents traitement mais les médecins ont finalement déclaré que seule une greffe du visage pourrait l'aider.

    Auparavant, M. Desjardins, âgé de 64 ans, a dû subir des tests de compatibilité avec les implants pendant des années et se soumettre à un contrôle psychiatrique pour savoir s'il pouvait s'habituer à un nouveau visage. Pendant de nombreuses années, il rêvait de sortir avec sa petite-fille et de marcher dans la rue sans que qui que ce soit ne le regarde bizarrement.

    L'opération de transplantation du visage a duré environ 30 heures, cent médecins y ont participé. Une mâchoire, des dents, des lèvres, des muscles faciaux et des nerfs ont été transplantés. Désormais, il peut manger, parler, respirer et même sentir des odeurs.

    Cette intervention chirurgicale a été effectuée il y a un an, mais ce n'est qu'aujourd'hui que les médecins ont pu la considérer comme un succès. Ce Canadien assure que l'opération lui a donné une nouvelle vie: maintenant, il n'a plus besoin de respirer par sa trachéotomie, il profite de la nourriture et dort calmement sans souffrir. De plus, il a recommencé à se sociabiliser.

    «En tant que chirurgien esthétique, je sais que les blessures faciales, grandes ou petites, ont une signification symbolique et sont étroitement liées à la perception de soi-même. La déformation faciale peut avoir un effet dévastateur sur l'estime de soi et la productivité, et l'implant a donné à ce patient de l'espoir et de nouvelles opportunités», a déclaré le chirurgien en chef, Daniel Borsuk.

    Lire aussi:

    La première greffe de tête sera-t-elle capable de réconcilier la science et l’éthique?
    Pouvez-vous dire si ces visages appartiennent aux riches ou aux pauvres?
    Greffe cardiaque: un cœur fabriqué à l’imprimante 3D, c’est pour quand?
    Tags:
    visage, opération, transplantation, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik