Ecoutez Radio Sputnik
    Cristiano Ronaldo

    Cristiano Ronaldo à nouveau accusé de viol

    © Sputnik . Alexei Filippov
    Société
    URL courte
    19521

    Alors qu’une Américaine a déjà porté plainte pour viol contre le célèbre footballeur portugais Cristiano Ronaldo, une autre femme a également déclaré avoir été agressée sexuellement par le sportif. Mais son identité reste pour le moment inconnue.

    Leslie Stovall, l'avocat de l'Américaine Kathryn Mayorga, a déclaré que sa cliente n'était pas la seule femme a avoir été agressée sexuellement par l'attaquant de la Juventus Cristiano Ronaldo, indique The Daily Mail.

    «J'ai reçu un appel téléphonique d'une femme qui prétend avoir eu une expérience similaire», a déclaré Leslie Stovall, cité par le journal britannique.

    L'avocat a refusé de révéler le nom de la supposée deuxième victime, mais a indiqué qu'elle présenterait des informations relatives aux actes de viol commis par le joueur à la police de Las Vegas.

    Pour rappel, une Américaine de 34 ans, Kathryn Mayorga, avait porté plainte pour viol contre le footballeur. Selon sa version des faits, le sportif l'aurait agressée sexuellement en 2009 avant d'acheter son silence moyennant la somme de 375.000 euros.

    Ce scandale avait fait surface une première fois il y a un an et demi, mais le nom de Kathryn Mayorga n'est apparu que plus récemment. L'année dernière, le Portugais avait qualifié cette révélation de «fiction journalistique», faisant savoir aux médias que le rapport sexuel avait été «consenti».

    Cependant, d'après l'avocat de Kathryn Mayorga, ils possèderaient un document contestant la version de Cristiano Ronaldo, et prouvant que la victime avait dit «non» et «stop» à plusieurs reprises.

    Lire aussi:

    Cristiano Ronaldo accusé de viol par une Américaine
    Cristiano Ronaldo sur les accusations de viol: «Je suis un homme heureux»
    Accusé de viol, Cristiano Ronaldo rompt le silence
    Tags:
    agressions sexuelles, viol, Christiano Ronaldo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik