Société
URL courte
3254
S'abonner

Un corps céleste ayant endommagé le toit d’une maison au Japon fin septembre s’est avéré être une météorite vieille de 4,5 milliards d’années, affirment des spécialistes à l’issue d’une analyse détaillée.

Une pierre, qui s'était abattue sur le toit d'une maison dans la ville japonaise de Komaki en ayant provoqué de dégâts matériels fin septembre, s'est avérée être une météorite, a communiqué la chaîne de télévision NHK en se référant aux résultats de l'analyse effectuée par le musée d'État de la science.

Ce corps céleste dont la surface a été brûlée s'est brisé en trois morceaux, faisant respectivement dix, cinq et trois centimètres de diamètre. Ils ont été retrouvés dans le jardin adjacent à la maison touchée.

Après avoir passé à la loupe ces morceaux, les spécialistes du musée ont conclu qu'il s'agissait d'un aimant, faisant partie d'une météorite vieille de 4,5 milliards d'années.

Le musée envisage de lancer la procédure d'enregistrement de cette trouvaille qui sera baptisée «la météorite de Komaki». L'enregistrement sera réalisé par la Société internationale des météorites.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Reconfinement le week-end pour Dunkerque et ses alentours dès ce vendredi soir
Tags:
toit, maison, météorite, science, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook