Société
URL courte
3254
S'abonner

Un corps céleste ayant endommagé le toit d’une maison au Japon fin septembre s’est avéré être une météorite vieille de 4,5 milliards d’années, affirment des spécialistes à l’issue d’une analyse détaillée.

Une pierre, qui s'était abattue sur le toit d'une maison dans la ville japonaise de Komaki en ayant provoqué de dégâts matériels fin septembre, s'est avérée être une météorite, a communiqué la chaîne de télévision NHK en se référant aux résultats de l'analyse effectuée par le musée d'État de la science.

Ce corps céleste dont la surface a été brûlée s'est brisé en trois morceaux, faisant respectivement dix, cinq et trois centimètres de diamètre. Ils ont été retrouvés dans le jardin adjacent à la maison touchée.

Après avoir passé à la loupe ces morceaux, les spécialistes du musée ont conclu qu'il s'agissait d'un aimant, faisant partie d'une météorite vieille de 4,5 milliards d'années.

Le musée envisage de lancer la procédure d'enregistrement de cette trouvaille qui sera baptisée «la météorite de Komaki». L'enregistrement sera réalisé par la Société internationale des météorites.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
toit, maison, météorite, science, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook