Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme

    Il mange une limace qui le tue huit ans plus tard d’une mort atroce (photo)

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    11830

    Un jeune Australien a avalé une limace sur un défi. Cependant, il ne savait pas que la créature portait un ver potentiellement mortel qui le plongerait dans un coma, paralyserait son corps et mettrait fin à sa vie huit ans plus tard.

    Il y a huit ans, une bande de jeunes Australiens buvait de l'alcool dans le jardin d'une maison privée. À un moment donné, la conversation a tourné autour des limaces et Sam Bollard, âgé de 19 ans, en a mangé une, relatent des médias locaux.

    Quelques temps plus tard, le jeune homme s'est senti mal, mais la mère n'a pas écouté ses plaintes en disant que personne ne tombait malade à cause d'une limace avalée. Sam s'est toutefois adressé à un hôpital mais les médecins n'ont trouvé rien de dangereux… au début.

    Plus tard, des spécialistes lui ont  diagnostiqué une infection par le parasite du rat, maladie ayant provoqué chez lui une méningo-encéphalite à éosinophiles, dont de nombreux patients guérissent habituellement.

    Par la suite, il est tombé dans un coma qui a duré 420 jours. Une fois réveillé, l'Australien souffrait d'ores et déjà de graves lésions cérébrales, l'ayant rendu paraplégique.

    Bien que Sam et sa famille aient essayé de combattre la maladie tout au long de ces huit années, l'homme s'est éteint ce vendredi 2 novembre à l'âge de 28 ans.

     

    Lire aussi:

    Cyber-limace: un prédateur marin à l’intelligence artificielle élaborée
    Un garde du corps de Ben Laden vit de l'aide sociale en Allemagne
    Un logiciel de diagnostic précoce de l’évolution de la maladie de Parkinson créé en Russie
    Tags:
    maladie, morts, limace de mer, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik