Ecoutez Radio Sputnik
    Travailleurs du domaine de la santé portent le corps d'une victime présumée d'Ebola (archives)

    Ebola passe la barre des 200 victimes en RDC

    © AP Photo / Abbas Dulleh
    Société
    URL courte
    255

    Le seuil des 200 décès dans la nouvelle épidémie de la maladie virale Ebola, signalée dans l'est de la République démocratique du Congo a été franchi, a annoncé samedi le Ministère congolais de la Santé.

    Le nombre de cas confirmés d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC) est passé à 291, 201 personnes étant décédées des suites de la maladie, a annoncé samedi le ministère de la Santé publique dans un communiqué.

    Selon la déclaration, au 9 novembre, 326 cas d'Ebola avaient été enregistrés dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, dont 291 ont été confirmés.

    «Depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de 326, dont 291 confirmés et 35 probables. Au total, il y a eu 201 décès» et «98 cas sont guéris», selon le bulletin.

    L'épidémie actuelle d'Ebola, qui a débuté en août, est la plus difficile à laquelle le monde ait jamais fait face, a souligné le ministère, les mesures de riposte étant compliquées par des problèmes liés à l'instabilité de la situation sécuritaire dans la région touchée par la maladie.

    Le virus Ebola est transmis à l'homme par des animaux sauvages et est estimé par l'OMS comme ayant un taux de mortalité de 50%. Ebola tire son nom de la rivière Ebola en RDC, près de laquelle le virus a été découvert par une équipe du professeur Peter Piot en 1976.

    Lire aussi:

    La Russie prête à aider la RDC à lutter contre le virus Ebola
    La Russie en première ligne contre le virus Ebola en Guinée
    Les voyages des collaborateurs de l’OMS coûtent plus cher que la lutte contre le sida
    Tags:
    victimes, épidémie, santé, Ebola, République démocratique du Congo (RDC)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik