Ecoutez Radio Sputnik
    Travailleurs du domaine de la santé portent le corps d'une victime présumée d'Ebola (archives)

    Ebola passe la barre des 200 victimes en RDC

    © AP Photo / Abbas Dulleh
    Société
    URL courte
    256

    Le seuil des 200 décès dans la nouvelle épidémie de la maladie virale Ebola, signalée dans l'est de la République démocratique du Congo a été franchi, a annoncé samedi le Ministère congolais de la Santé.

    Le nombre de cas confirmés d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC) est passé à 291, 201 personnes étant décédées des suites de la maladie, a annoncé samedi le ministère de la Santé publique dans un communiqué.

    Selon la déclaration, au 9 novembre, 326 cas d'Ebola avaient été enregistrés dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, dont 291 ont été confirmés.

    «Depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de 326, dont 291 confirmés et 35 probables. Au total, il y a eu 201 décès» et «98 cas sont guéris», selon le bulletin.

    L'épidémie actuelle d'Ebola, qui a débuté en août, est la plus difficile à laquelle le monde ait jamais fait face, a souligné le ministère, les mesures de riposte étant compliquées par des problèmes liés à l'instabilité de la situation sécuritaire dans la région touchée par la maladie.

    Le virus Ebola est transmis à l'homme par des animaux sauvages et est estimé par l'OMS comme ayant un taux de mortalité de 50%. Ebola tire son nom de la rivière Ebola en RDC, près de laquelle le virus a été découvert par une équipe du professeur Peter Piot en 1976.

    Lire aussi:

    Un patient avec les symptômes d'Ébola reçu par un hôpital suédois
    La Russie prête à aider la RDC à lutter contre le virus Ebola
    La Russie en première ligne contre le virus Ebola en Guinée
    Tags:
    victimes, épidémie, santé, Ebola, République démocratique du Congo (RDC)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik