Ecoutez Radio Sputnik
    Crime scene

    Une fille de millionnaire britannique retrouvée morte de l’autre côté de la planète

    CC0 / johnbaboo
    Société
    URL courte
    5510

    La police a retrouvé le 9 décembre en Nouvelle-Zélande le corps d’une touriste britannique portée disparue. La jeune fille voulait faire un voyage autour du monde.

    Le corps de Grace Millane, la fille d'un millionnaire britannique qui avait envisageait de faire un voyage autour du monde, a été découvert ce dimanche 9 décembre, en Nouvelle-Zélande, relate le journal The Daily Mail. Le corps était caché dans des buissons le long de la route touristique Scenic Drive.

    La police suppose que le corps de la jeune fille, kidnappée par un inconnu, y a été transporté dans une voiture louée, que le kidnappeur a par la suite abandonnée à 300 kilomètres des lieux du crime, dans la ville de Taupo, dans le nord de la Nouvelle-Zélande.

    «Bien qu'il faille examiner le corps, les indices que nous avons déjà recueillis permettent d'affirmer qu'il s'agit bel et bien de Grace», a indiqué la police.

    La police aurait déjà identifié et interpellé le kidnappeur, poursuit le journal. Il s'agit d'un jeune homme âgé de 26 ans, dont le nom n'a pas été divulgué. Les policiers n'ont pas encore réussi à apprendre comment Mme Millane avait rencontré son kidnappeur, qui fait déjà l'objet d'un acte d'accusation.

    Les parents de Grace Millane, âgée de 22 ans, étaient sans nouvelles d'elles depuis samedi dernier, 1er décembre. D'après l'enquête préliminaire, la jeune fille avait été vue avec un inconnu à l'hôtel CityLife dans la ville néo-zélandaise d'Auckland.

    Lire aussi:

    Le Conseil de sécurité de la Russie commente la réforme de Schengen proposée par Macron
    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    corps humain, meurtre, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik