Société
URL courte
162227
S'abonner

Se livrer à l’automédication au lieu de consulter un médecin est souvent lourd de conséquences. Tenant à «purger son côlon», une Américaine n’a rien trouvé de mieux que de boire un litre de sauce soja, un geste qui a failli lui coûter la vie. Après avoir fait un arrêt cardiaque, elle souffre maintenant de graves séquelles cérébrales irréversibles.

Une Américaine de 39 ans s'est retrouvée handicapée après avoir bu un litre de sauce soja, a rapporté le portail Insider. Les raisons de son geste sont pour autant bien simples: la jeune femme a voulu «purger son côlon» et sans se soucier d'éventuelles conséquences sérieuses, elle s'est livrée à l'automédication.

Cependant ce geste s'est avéré malheureux: la femme a fait un arrêt cardiaque et présente maintenant des dysfonctionnements cérébraux irréversibles. Elle a été immédiatement emmenée à l'hôpital où elle a été prise en charge par des médecins.

Après avoir fait les examens nécessaires, les médecins ont constaté que l'Américaine avait 200 grammes de sel dans le sang.

Comme le précise le portail Pourquoi docteur, ce taux de sel dans le sang représente cinq fois la dose mortelle définie par les différentes autorités sanitaires.
Après avoir avalé une telle quantité de sauce, la femme a ressenti des palpitations, des crampes d'estomac et même des fourmillements dans les extrémités. Son cerveau, ses reins et son cœur ont été sérieusement endommagés par la sauce.

Malgré toutes les tentatives des médecins, qui ont dû lui injecter de l'eau et du sucre pour l'hydrater, la femme restera désormais handicapée, les dysfonctionnements étant trop graves pour pouvoir être guéris.

Lire aussi:

Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
La droite pourrait perdre ses deux principaux candidats possibles à la présidentielle de 2022
Le prince saoudien aurait fait pression sur le Louvre pour approuver l’authenticité de son Salvator Mundi
Tags:
soja, sauces, handicapés, santé, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook