Société
URL courte
409
S'abonner

Le crash d’un hélicoptère, survenu le 18 octobre près de la localité touristique de Wanaka en Nouvelle-Zélande et qui avait fait trois morts, aurait pu être provoqué par … un pantalon, conclut la Commission d'enquête.

Une commission d'enquête a découvert qu'un accident d'hélicoptère meurtrier survenu en Nouvelle-Zélande avait été provoqué par un pantalon qui s'est échappé de la cabine puis enroulée autour du rotor arrière, relate le journal The Straits Times.

Les circonstances étranges du drame qui avait coûté la vie à trois personnes le 18 octobre près de la localité touristique de Wanaka, dans l'île du Sud (Te Wai Pounamu), ont été rendues publiques jeudi dans un rapport intérimaire de la Commission d'enquête sur les accidents de transport.

«Il existe des preuves selon lesquelles un sur-pantalon s'est envolé hors de l'hélicoptère pour s'emmêler au rotor anti-couple», a déclaré la cheffe de la commission Jane Meares.

Et d'expliquer: «Des traces de peinture sur le sur-pantalon avaient les mêmes couleur et caractéristiques que les pales du rotor, et une marque sur une pale du rotor correspond à la fermeture éclair du sur-pantalon».

Le pilote et deux employés du service de protection de l'environnement ont perdu la vie dans cet accident survenu au décollage. Le frère du pilote s'était tué quelques mois plus tôt en pilotant également un hélicoptère dans la même région.

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Tags:
crash d'hélicoptère, pantalon, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook