Société
URL courte
342
S'abonner

Selon des chercheurs américains, les crises cardiaques et les congestions cérébrales sont des symptômes précurseurs du cancer. Ainsi, selon eux, environ cinq mois avant le développement d’un cancer, le risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque augmente, atteignant son apogée environ un mois avant le diagnostic oncologique.

Des chercheurs américains ont découvert un lien entre les maladies cardiovasculaires et le développement du cancer. Ces scientifiques ont publié les résultats de leurs études dans la revue Blood.

Le directeur de recherche Babak Navi et ses collègues ont conclu qu'environ cinq mois avant le développement d'un cancer, le risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque commençait à augmenter, atteignant son apogée environ un mois avant le diagnostic oncologique.

Parmi les causes dévoilées par les chercheurs, il y aurait un changement dans la coagulation sanguine lors du développement d'un processus oncologique. À son tour, ce phénomène augmente la probabilité de développer des troubles cardiovasculaires.

Une anémie ou une perte de poids ont également été diagnostiquées chez des patients ayant subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral — ces signes pourraient également être considérés comme des signes indiquant la l'arrivée d'un cancer.

Dans un proche avenir, les scientifiques envisagent de savoir s'il existe un lien entre le cancer, l'âge et le sexe, et également de rechercher des biomarqueurs, dont la concentration pourrait déterminer plus précisément le risque d'oncologie.

Les auteurs de l'étude notent qu'il faut prêter plus d'attention à ceux qui ont subi un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque: ils peuvent se voir recommandées la tomodensitométrie ou d'autres méthodes de diagnostic qui aideront également à détecter la tumeur en temps voulu.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24h depuis des mois
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
accident vasculaire cérébral (AVC), cancer, crise cardiaque, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook