Société
URL courte
2223
S'abonner

Une Belge voulait vendre un objet sur un site de seconde main et s’est fait arnaquer. Son compte bancaire a été débité de 2.000 euros sans qu’elle s’en aperçoive.

Une habitante de la ville belge de Braine-le-Comte a tenté de vendre un objet sur le site de seconde main 2ememain.be et a été arnaquée de 2.000 euros, relate le journal SudInfo.

«J'ai voulu vendre quelque chose sur 2ememain. Il y avait trois ou quatre personnes intéressées. Elles m'ont demandé de passer par DPD (une société de livraison, ndlr) pour livrer le colis. J'ai donc dû ouvrir un compte sur leur site», a confié la femme.

Une fois le compte créé, elle a reçu un appel douteux de «la société de livraison DPD», qui lui a demandé ses données bancaires pour finaliser le compte.

Sans se douter de rien, la jeune femme lui a fourni ses données et a remarqué que 2.000 euros avaient été débités de son compte bancaire.

Elle n'est pas encore parvenue à récupérer son argent.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
arnaque, hackers, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook