Ecoutez Radio Sputnik
    Lit

    Des touristes confrontés à une «épidémie de punaises de lits» en Europe et aux États-Unis

    CC0 / sasint
    Société
    URL courte
    9516

    De nombreux touristes voyageant en Europe et aux États-Unis se plaignent du nombre accru de punaises de lits, alors que des spécialistes évoquent une nouvelle génération d’insectes capables de résister aux moyens de protection, relate The Telegraph.

    De plus en plus de voyageurs qui arrivent en Europe et aux États-Unis signalent la présence de punaises de lits, lit-on dans le quotidien britannique The Telegraph.

    Les experts estiment notamment qu'une nouvelle génération d'insectes capable de résister aux moyens de protection s'est développée au cours des deux dernières décennies et constitue une menace pour les vacanciers, poursuit le média.

    «En Europe et au Royaume-Uni, la situation s'est progressivement détériorée», a constaté Michael Potter, professeur d'entomologie —l'étude des insectes et de leurs relations avec l'être humain- à l'Université du Kentucky, en poursuivant que les punaises de lits étaient «mauvaises depuis quelque temps aux États-Unis».

    Le spécialiste déplore en outre qu'«il [soit] de plus en plus difficile de les tuer».

    «Les insectes deviennent incroyablement résistants et nous n'avons pas les produits puissants et durables qui étaient si efficaces il y a quelques années», a-t-il continué.

    Le scientifique ajoute toutefois que les voyageurs sont également devenus moins vigilants qu'avant et qu'ils ne vérifient pas toujours les lits où ils vont dormir.

    «Les gens sont tellement occupés ces jours-ci que la prévention des punaises de lit passe au second plan face à d'autres problèmes urgents», explique-t-il.

    Ce problème pourrait ainsi être dû à la forte augmentation du nombre de voyageurs qui emportent par inadvertance des insectes dans leurs bagages, même les passagers des compagnies aériennes n'étant pas à l'abri des punaises qui peuvent les mordre pendant le vol.

    «Les insectes ne se soucient pas de combien un touriste a payé pour une chambre d'hôtel», ironise-t-on dans l'article.

    «Au cours des huit dernières années, j'ai mis l'accent sur l'exposition aux punaises de lit et la situation empire — il s'agit d'une épidémie», résume M.Potter, en soulignant: «À présent, une personne sur cinq est exposée à des punaises de lit ou connaît quelqu'un qui l'a été. Les punaises des lits ont un impact physique, émotionnel et financier».

    «Ils affectent les personnes qui séjournent dans les hôtels les plus chers et les hôtels les moins chers, dans les appartements les plus chers et les appartements les moins chers. Les punaises de lit ne font pas de discrimination», a conclu l'interviewé.

    Lire aussi:

    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    insectes, voyages, punaises, Royaume-Uni, États-Unis, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik