Ecoutez Radio Sputnik
    Un utilisateur de téléphone mobile

    Chute fatale pour celle que la Toile connaissait comme la «randonneuse en bikini»

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    11527
    S'abonner

    Une randonneuse de Taïwan, devenue célèbre sur les réseaux sociaux pour son idée de poser en bikini au sommet des montagnes, s'est tuée lors d'une de ses escapades. Les secouristes taïwanais tentent ce mardi de récupérer son corps, a annoncé l'AFP.

    Gigi Wu, une jeune femme taïwanaise connue sur les réseaux sociaux sous le nom de «la randonneuse en bikini», s'est tuée lors de sa dernière aventure, a fait savoir l'AFP. Elle était devenue la star du Web ces dernières années pour se prendre en photo en deux pièces au sommet des montagnes.

    Sa dernière randonnée lui a coûté la vie. Elle a chuté dans un ravin de 20 à 30 mètres à la fin de la semaine dernière dans le parc national taïwanais de Yushan. La jeune femme a pu prévenir par téléphone ses amis qui ont alerté à leur tour les secours. Toutefois, les conditions météorologiques étant très mauvaises, les sauveteurs n'ont pas réussi à retrouver la jeune femme. Son corps sans vie n'a été découvert que lundi.

    «Les conditions météo en montagne ne sont pas bonnes, nous avons demandé à nos sauveteurs de déplacer le corps […] Lorsque la météo s'améliorera, nous dépêcherons un hélicoptère pour la descendre», a déclaré à la presse Lin Cheng-yi, porte-parole du service d'incendie et de secours du comté de Nantou, citée par l'agence mardi matin.

    Dans un entretien avec la chaîne taïwanaise FTV, Gigi Wu avait précédemment déclaré avoir gravi plus de 100 sommets en quatre ans. Elle escaladait les montagnes avec l'équipement et les vêtements habituels et se changeait une fois arrivée en haut.

    «J'ai mis un bikini sur chacune de ces 100 montagnes. En fait, je n'ai que 97 bikinis alors j'ai dû en remettre plusieurs fois».

    Elle avait également été questionnée sur la raison qui la poussait à prendre de tels risques.

    «C'est si beau, pourquoi je ne le ferais pas?», avait-elle répondu.

    Selon une étude indienne publiée en octobre dernier par le Journal of Family Medicine and Primary Care, 259 selfies mortels ont été enregistrés dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017 et ce ne sont que les décès déclarés. L'âge moyen des victimes des «selficides» est d'environ 23 ans et les hommes sont plus nombreux (72,5%) que les femmes (27,5%) parmi les personnes mortes en prenant des selfies. Les causes les plus fréquentes de décès à cause des selfies sont: la noyade, la chute d'une falaise ou d'un bâtiment et un choc contre un véhicule.

    Tags:
    randonnée, réseaux sociaux, hélicoptère de secours, véhicule, choc, noyade, bikini, montagnes, selfie, AFP, Taïwan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik