Ecoutez Radio Sputnik
    Voiture de police française

    En France, un chauffard prend la fuite avec un policier accroché à son capot

    © AP Photo / Christophe Ena
    Société
    URL courte
    11912

    La scène semblait tirée de la série Fast and Furious. Un jeune homme sans permis a blessé deux policiers, alors que l'un d'eux s'était accroché au capot de sa voiture qui a roulé sur une centaine de mètres. L'automobiliste a été condamné à 12 mois de prison, dont huit avec sursis.

    Lorsque, mardi en fin d'après-midi, les policiers municipaux en patrouille à Pontarlier, dans le Doubs, ont décidé d'arrêter une petite voiture sportive roulant à vive allure, rien ne laissait présager des problèmes. Or, à la vue des forces de l'ordre, le chauffeur a décidé de prendre la fuite, relaté l'Est Républicain. Sa tentative aurait pu être couronnée de succès — son véhicule étant une Golf GTI de 220 CV — s'il n'avait pas été bloqué dans la circulation puis abordé par deux policiers, l'un se plaçant du côté du conducteur et l'autre devant le pare-chocs avant.

    Ce qui apparemment n'a nullement décontenancé le jeune homme au volant qui a fait une série de marches avant-arrière pour se dégager. Et qui y est parvenu.

    Le policier étant sur le flanc de la voiture a chuté et s'est blessé au genou. Alors, pour empêcher le chauffard de fuir, le second s'est accroché au capot. Mais à ce moment-là, le conducteur a aperçu un espace libre et a accéléré. Qui plus est, il a donné des coups de volant pour faire tomber le policier. Par chance, ce dernier s'était agrippé ferme.

    Ce n'est qu'au bout de près de 100 mètres que l'automobile a été de nouveau stoppée par la circulation, permettant d'interpeller le chauffeur.

    Jugé en comparution immédiate, vendredi, le jeune commercial qui roulait sans permis a plaidé la panique. Un argument qui a été rejeté par le substitut du procureur.

    «Les policiers vous ont vu mettre votre capuche. C'est un geste de quelqu'un qui sait ce qu'il fait, qui ne veut pas être identifié. Vous êtes un chauffard diplômé», a-t-il lancé.

    La présidente du tribunal n'a pas pu s'empêcher de s'emporter.

    «C'est un jouet, votre voiture? Une expression de votre virilité? Il faut arrêter de conduire! Prenez un vélo, des skis de fond! Vous auriez pu tuer quelqu'un.»

    Le jeune homme a été condamné à 12 mois de prison, dont huit avec sursis. Par ailleurs, il a interdiction de conduire pendant deux ans.

    Lire aussi:

    Un tremblement de terre secoue Athènes - images
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Tags:
    prison, conducteur, tribunal, procureur, arguments, circulation, fuite, automobile, policier, Volkswagen, Est Républicain, Doubs, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik