Ecoutez Radio Sputnik
    Full-size Exorcist re-creation

    L'exorcisme fait son grand retour dans les écoles italiennes

    CC BY-SA 2.0 / Bob Bekian / Full-size "Exorcist" re-creation
    Société
    URL courte
    1963

    L'initiative du ministre italien de l'Éducation de proposer aux enseignants un cours d'exorcisme n'a pas été bien accueillie par l'opposition italienne qui l'a qualifiée de «retour au Moyen-Âge».

    Plus de deux cents enseignants dans les écoles italiennes ont exprimé leur volonté de suivre un cursus spécial d'exorcisme visant à les entraîner à expulser le démon qui pourrait s'emparer de leurs élèves, annonce la presse locale.

    Le cursus de 40 heures d'«exorcismes et de prières de délivrance» est organisé par l'université pontificale de Regina Apostolorum, affiliée au Vatican.

    Le cours délivré au prix de 400 euros a été proposé par le ministre italien de l'Éducation Marco Bussetti et est conduit avec le soutien du clergé catholique.

    Les représentants de l'opposition italienne ont toutefois déclaré que le pays avait des problèmes plus importants que l'obsession de Satan et ont critiqué le cours proposé aux enseignants le qualifiant de «retour au Moyen-Âge».

    «Il n'y a pas de sécurité dans les écoles, les salles de gym sont trop petites pour être utilisées, et les enseignants ne sont pas payés de façon adéquate. Alors, que fait le ministre de l'Éducation? Il fait la promotion de cours d'exorcisme», a déclaré l'ex-présidente du parlement italien Laura Boldini, citée par la presse.

    Le ministère italien de l'Éducation a réagi en déclarant qu'il pourrait supprimer sur son portail le lien avec l'exorcisme, mais que le cours continuerait comme prévu.

    Lire aussi:

    Ce successeur franco-hispano-allemand du Rafale a été dévoilé au Salon du Bourget (images)
    Attaque contre la Russie: le New York Times met en garde Trump après ses accusations de «haute trahison»
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    exorcisme, Vatican, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik