Société
URL courte
437
S'abonner

La fresque censée rendre hommage à la princesse Diana, peinte sur le 13e pilier du pont de l’Alma à Paris, où Lady Di avait perdu la vie, a été dégradée ce week-end. Sur les clichés circulant sur les réseaux sociaux, on peut voir que le visage a presque disparu.

En hommage à Lady Di, l'artiste 7nuit a élaboré, sur le 13e pilier du pont de l'Alma à Paris, précisément là où la princesse a perdu la vie le 31 août 1997, son portrait dans le style du street art. Sauf que ce week-end, cette œuvre a été dégradée.

Voici comment était le portrait de la princesse avant…

…voici comment il est maintenant.

Selon ce que l'on peut voir, l'œuvre semble avoir été recouverte d'une couche de peinture blanche.

La mairie de Paris, interrogée par France Bleu Paris, a affirmé «ne pas être à l'origine d'une quelconque demande autour de la suppression de cette fresque», rapporte Non Stop People.

Quant à l'auteur de la peinture, il a constaté que «c'était malheureusement le jeu du street art». Sur sa page Instagram, il a posté une story montrant la fresque dégradée, accompagnée de la légende «Pourquoi?».

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
fresques, street art, portrait, Diana Spencer, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook