Ecoutez Radio Sputnik
    une bouée de sauvetage

    Victimes d’un crash d'avion en pleine mer, deux personnes sauvées in extremis (vidéo)

    CC0 / Pixabay/Ben_Kerckx
    Société
    URL courte
    0 100

    Un passager et le pilote d’un avion qui s’était écrasé dans la mer des Caraïbes ont été secourus par des membres d’équipage du paquebot de croisière Regal Princess. Postée sur internet, une vidéo du sauvetage a été réalisée depuis le pont du paquebot.

    Le sauvetage d'un passager et d'un pilote dont l'avion s'était abîmé en mer a été filmé par des touristes d'un paquebot de croisière, relate News.com.au.

    Un avion de tourisme avec deux personnes à bord s'est écrasé dans la mer des Caraïbes. Les garde-côtes de Miami ont contacté le capitaine du navire Regal Princess qui se trouvait à proximité de l'endroit du crash.

    Des membres d'équipage se sont dirigés vers le pilote et le passager en détresse flottant sur un canot pneumatique, tandis que les croisiéristes observaient l'événement depuis le pont et soutenaient les sauveteurs par leurs applaudissements.

    Une vidéo, réalisée par l'un de ces témoins, montre comment des membres du paquebot se rapprochent des rescapés de l'accident d'avion, les tirent de l'eau et les ramènent sur le navire de croisière.

    ​Le capitaine a annoncé que les personnes sauvées se sentaient bien et que le bateau reprenait son itinéraire prévu.

    Début mars, huit passagers du paquebot de croisière Escape de la compagnie Norwegian Cruise Line ont été hospitalisés après que le paquebot s'est incliné pour cause de rafales de vent atteignant les 185 km/h.

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Le ministère de la Défense annonce la mort de trois militaires russes en Syrie
    Tags:
    paquebot, sauvetage, bateau de croisière, garde-côtes, vidéo, crash d'avion, Miami, mer des Caraïbes, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik