Société
URL courte
4171
S'abonner

Un professeur d’une localité kényane a remporté la cinquième édition annuelle du concours international à Dubaï. Sacré meilleur enseignant, il a reçu un million de dollars.

Peter Tabichi, professeur de mathématiques et de physique au Kenya, a été sacré dimanche meilleur enseignant au monde par la fondation Varkey. Il a reçu le prix doté d'un million de dollars.

«Je suis ici uniquement grâce à ce qu'ont accompli mes élèves. Ce prix leur donne une chance. Il dit au monde qu'ils peuvent tout faire», a-t-il déclaré lors de la cérémonie de remise du prix à Dubaï.

M.Tabichi faisait partie des 10 finalistes de diverses nationalités, sélectionnés pour cette cinquième édition annuelle du concours international.

Selon un communiqué des organisateurs, l'enseignant kényan consacre 80% de son salaire mensuel pour aider les élèves les plus défavorisés de l'école secondaire mixte de Keriko, une localité située dans la vallée du Rift (Kenya).

«Son dévouement, son travail et sa foi dans le talent de ses élèves a permis à son école, dans une zone rurale reculée et avec peu de ressources, de remporter le prix de la meilleure école aux concours nationaux interscolaires de sciences», peut-on lire dans un communiqué publié sur le site de la fondation Varkey.

Le Président kényan Uhuru Kenyatta a félicité le lauréat dans un message vidéo diffusé lors de la cérémonie.

«Votre histoire est celle de l'Afrique, un jeune continent plein de talent», a-t-il déclaré.

La fondation a été créée par la famille Varkey, des Indiens installés dans les années 1950 aux Émirats arabes unis. Ils ont créé un réseau d'écoles privées, d'abord destinées aux enfants des expatriés occidentaux ou du sous-continent indien, venus dans le Golfe après le boom pétrolier.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Référendum climat: «Emmanuel Macron est le plus grand prestidigitateur qu’on ait eu depuis très longtemps»
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Tags:
enseignant, prix, Dubaï, Kenya
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook