Société
URL courte
285
S'abonner

Les chaussons de danse classique ont toujours été rose pâle parce qu’il était supposé que la peau de leurs utilisatrices l’était aussi. Mais ce n’est plus le cas depuis longtemps. L’entreprise britannique de chaussures Freed a donc préparé un cadeau pour les ballerines du monde entier dont l’épiderme revêt une couleur différente.

L'école de ballet professionnel pour danseurs internationaux Ballet Black a collaboré avec le concepteur et fabricant de chaussons de pointe et autres accessoires de danse Freed, pour créer les premiers chaussons de pointe au Royaume-Uni dans des nuances assorties aux tons des peaux noires et métis, écrit The Guardian.

​Les nouveautés sont disponibles en deux couleurs: bronze et marron. Et elles «constituent un grand bond en avant pour l'inclusion dans le monde du ballet», précise The Guardian.

​​Selon Cassa Pancho, directrice de la troupe, citée par le quotidien britannique, la réaction la plus typique des gens en dehors du monde de la danse a été le choc, ces derniers étant persuadés que de telles chaussures existaient déjà.

«Cela m'a un peu énervée. Tous les efforts déployés dans ce domaine et la première chose qu'ils disent est: "Cela en a pris du temps!" Mais vous oubliez à quel point le monde de la danse est différent du vaste monde.»

Freed n'est pas la première entreprise à participer à une telle initiative. La société américaine Gaynor Minden a déjà lancé une nouvelle gamme de couleurs en 2017, mais Freed a toujours été la marque préférée des professionnels.

«Et lorsque vous trouvez la chaussure qui vous va, vous avez tendance à vous en tenir à elle», souligne The Guardian.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
chaussures, danseuse, ballet, danse, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook