Ecoutez Radio Sputnik
    Auchan (image d'illustration)

    Auchan vendait des sacoches type «banane» avec une croix gammée nazie en Pologne

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Société
    URL courte
    10520

    L’enseigne française de grande distribution Auchan a reconnu avoir vendu en Pologne des sacoches type «banane» style militaire avec une croix gammée nazie, a indiqué sa porte-parole Dorota Patejko à l’AFP. Selon elle, ces objets ont été mis en vente «par pure négligence».

    En Pologne, une habitante de la ville de Cracovie, dans le sud du pays, a acheté dans un hypermarché Auchan une sacoche avec le symbole nazi, selon Gazeta Krakowska. La porte-parole du géant français a confirmé à l'AFP que le groupe avait proposé l'année dernière dans ses produits «ces sacoches provenant d'un fabriquant polonais».

    «Nous avons en effet compté en 2018 dans notre offre de produits ces sacoches provenant d'un fabriquant polonais, mais notre chaîne n'en avait pas conscience. Il s'agit d'une omission de notre part, une situation que nous déplorons», a déclaré Mme Patejko.

    ​Elle a ajouté qu'Auchan passait actuellement en revue ses magasins dans tout le pays pour rappeler les produits incriminés qui pourraient être encore en stock.

    «Une seule sacoche avec le symbole nazi a pour l'instant été retrouvée et retirée des rayons», a souligné la porte-parole.

    La chaîne de magasins en a été informée par un journaliste de Gazeta Krakowska qui a rapporté le 1er avril le cas d'une habitante de Cracovie ayant acheté l'une de ces sacoches dans un hypermarché Auchan à Cracovie, dans le sud du pays.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    production, nazis, ventes, Auchan, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik