Société
URL courte
14832
S'abonner

Des motards sont venus chercher Valentin, jeune garçon harcelé dans son ancien collège à Tours, pour le soutenir et dire à toutes les personnes ayant subi le même sort qu’elles ne sont pas seules.

Une quinzaine de motards ont escorté le 26 avril jusqu'à son domicile un jeune collégien de 12 ans victime de harcèlement dans son ancien collège à Tours.

L'association en question, Lag Spirit, regroupe des motards issus de la police, des douanes et de la gendarmerie.

Par leur action, ils avaient l'intention d'envoyer un message «Vous n'êtes pas seuls» à toutes les victimes de harcèlement.

«Il a rencontré pas mal de soucis dans son ancien établissement. […] On vient le soutenir, lui montrer qu'on est là, qu'il n'est pas tout seul. Pour avoir pris plusieurs plaintes, qui n'aboutissent pas tout le temps, que l'on voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider», a souligné à France Bleu Oly, le président des Lag Spirit.

Les motards du Lag Spirit soutiennent également les parents dans les procédures pour déposer plainte et pour la rédaction des lettres pour le rectorat.

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Tags:
harcèlement, Lag Spirit, Tours, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook