Ecoutez Radio Sputnik
    Spectateurs et un mannequin (image d'illustration)

    En plein défilé au Brésil, un mannequin de 26 ans tombe et meurt subitement

    © AFP 2019 Kena Betancur
    Société
    URL courte
    9130

    Le mannequin Tales Soares, 26 ans, est décédé subitement après une chute sur le podium que le public a d’abord pris pour une attraction. L’accident s’est déroulé en pleine Fashion Week au Brésil.

    Un mannequin de 26 ans, Tales Soares, qui participait au défilé de la marque Ocksa à la Fashion Week de Sao Paulo, est décédé après avoir fait un malaise et être tombé sur le podium, informe Associated Press en citant une déclaration des organisateurs de l'événement.

    Une équipe médicale s'est chargée du jeune homme et l'a transporté à l'hôpital où il a été déclaré mort.

    Comme l'indique le quotidien local Folha de S. Paulo, Soares est tombé après avoir marché sur son lacet. Le public a d'abord cru que sa chute faisait partie du spectacle, avant que l'homme ne soit pris de convulsions et que de la mousse ne commence à sortir de sa bouche, toujours selon la même source. Le show a repris ultérieurement.

    Folha de S. Paulo précise que le mannequin était toujours en vie lorsqu'il a été transporté à l'hôpital. Environ une heure plus tard, les organisateurs ont annoncé sa mort. Ses collègues ont dit qu'avant le défilé il avait l'air normal, mais qu'il était nerveux et avait faim puisqu'il n'y avait pas d'endroit où acheter de la nourriture végétarienne dans les environs.

    Avant le défilé d'un autre designer, une minute de silence a été faite en sa mémoire.

    Lire aussi:

    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Un navire UK a essayé d'empêcher l'Iran d'arraisonner le pétrolier sous pavillon UK, selon un représentant des Pasdaran
    Une vidéo du pétrolier britannique Stena Impero arraisonné par l'Iran mise en ligne
    Tags:
    morts, mannequins, défilé, São Paulo, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik