Société
URL courte
452
S'abonner

Un nouveau record du monde battu: la France est reconnue leader mondial de la fréquentation touristique en 2018 avec 89,4 millions de touristes étrangers, un chiffre en hausse de 3 % par rapport à l’année précédente. Les dépenses de ces visiteurs ont aussi augmenté.

La France «demeure en 2018 la première destination mondiale», malgré l'impact négatif des Gilets jaunes en toute fin d'année, a annoncé le gouvernement lors d'une réunion du Comité interministériel du Tourisme, présidé par le Premier ministre, Édouard Philippe.

Ainsi, 89,4 millions de visiteurs étrangers se sont rendus dans l’Hexagone en 2018, soit «une hausse de 3% par rapport à 2017, et un nouveau record de fréquentation», indique le communiqué.

La hausse de fréquentation concerne particulièrement la clientèle en provenance d’Asie : les touristes indiens ont été 16% de plus en 2018, et les voyageurs japonais avec 11% supplémenaires. La clientèle européenne reste cependant de loin la première (79% de la fréquentation).

Concernant le tourisme d'affaires, indique le gouvernement, Paris a récupéré sa place de première destination des congrès internationaux (avec 212 congrès), devant Vienne, Madrid et Barcelone.

Qui plus est, cela a aussi été une année fructueuse pour les hôtels du pays. Une hausse de 7,6 % des touristes étrangers y a été enregistrée.

Les dépenses de ces voyageurs venus d’ailleurs ont aussi atteint un niveau historique. Elles ont été estimées à 56,2 milliards d'euros, soit une progression de 5 % sur un an.

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Tags:
voyageur, Edouard Philippe, premier ministre, gilets jaunes, record, tourisme, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook