Société
URL courte
262
S'abonner

Les bornes de recharge USB dans les aéroports sont populaires. Bien que très utiles, elles présentent néanmoins un grand danger pour les appareils des voyageurs, prévient Forbes. Les cybercriminels peuvent en effet y installer des logiciels malveillants qui prendront le contrôle de votre portable!

Les bornes de recharge USB installées dans les aéroports peuvent entraîner des problèmes auxquels vous ne vous attendez pas. Les cybercriminels peuvent ainsi modifier les connexions USB dans le but d’installer des logiciels malveillants sur votre téléphone ou de télécharger des données à votre insu, avertit Forbes.

«Se brancher sur un port USB public, c'est un peu comme trouver une brosse à dents sur le bord de la route et décider de la mettre dans sa bouche. Vous n'avez aucune idée de l'endroit où cet objet a traîné», explique Caleb Barlow, vice-président de X-Force Threat Intelligence chez IBM Security. «Et rappelez-vous que ce port USB peut transmettre des données.»

Il est donc beaucoup plus sécurisé d’apporter votre chargeur habituel et de le brancher à une prise murale ou de vous munir d’une batterie de secours portable pour recharger votre téléphone.

Si vous voulez vraiment utiliser ces bornes, M.Barlow recommande d’acheter et d’installer un dispositif appelé Juice-Jack Defender, qui, branché à votre câble de recharge, permet de bloquer la transmission de données.

«Disons que je suis un méchant, je vais dans un aéroport. Je ne vais pas démonter la borne de recharge, mais il est facile de laisser mon cordon derrière moi. Si vous voyez un cordon de recharge Apple, vous le prenez ou simplement vous y branchez votre appareil. Mais à l'intérieur de ce cordon il y a une puce supplémentaire qui déploie le malware, donc il charge votre téléphone mais maintenant je contrôle votre ordinateur», met en garde l’expert.

Lire aussi:

Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Tags:
sécurité, cybercriminalité, portable, smartphones, malware, logiciel, aéroport
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook