Ecoutez Radio Sputnik
    iPhone

    Jeux patriotiques: les Chinois se débarrassent de leurs iPhone pour des Huawei

    © Sputnik . Walerij Melnikow
    Société
    URL courte
    641053
    S'abonner

    «C’est un peu embarrassant de sortir un iPhone de votre poche maintenant»: un nombre croissant d'anciens passionnés d'Apple en Chine ont commencé à se débarrasser des smartphones américains en faveur des Huawei, fabriqués en Chine, alors que les tensions commerciales et technologiques s'intensifient entre Washington et Pékin.

    En Chine, les consommateurs soutiennent le géant chinois des technologies Huawei, placé sur une liste noire aux États-Unis, en se débarrassant de leurs smartphones américains, relate le South China Morning Post.

    Selon le journal, «la rhétorique nationaliste de "passer à Huawei" a de plus en plus de poids face à l'escalade des tensions commerciales». Des campagnes sur les réseaux sociaux exhortent les citoyens à soutenir Huawei aux dépens d'Apple en réponse aux différends commerciaux entre les deux pays.

    Certains utilisateurs de longue date d'Apple en Chine ont commencé à définir les achats de téléphones Huawei comme des actes de patriotisme.

    «Mon cœur a demandé que je soutienne les marques chinoises, en particulier dans ce climat de guerre commerciale», a déclaré un manager chez l'un des principaux fabricants de modules solaires en Chine. Plus tôt ce mois-ci, il s'est débarrassé de son iPhone 7 et a obtenu un Huawei P30.

    Il a expliqué que Huawei n'avait pas été entièrement choisi par sentiment de solidarité: «La société a la réputation de plus haute qualité à un prix inférieur… [Le Huawei P30] est plus rapide et peut prendre de meilleures photos.»

    Un autre ancien fan d'Apple, Sam Li, qui travaille dans une société de télécommunications appartenant à l'État, a déclaré: «C'est un peu embarrassant de sortir un iPhone de votre poche maintenant, alors que tous les dirigeants de la société utilisent Huawei.»

    Donald Trump a signé mercredi 15 mai un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale.

    Les États-Unis pensent que les équipements de Huawei pourraient servir à des activités d'espionnage de la Chine et ils exhortent leurs alliés, notamment en Europe, à ne pas s'appuyer sur le groupe chinois pour le déploiement de la nouvelle génération de téléphonie mobile, la 5G. Huawei rejette ces soupçons américains. Le département du Trésor a par ailleurs annoncé le placement de Huawei et de 70 de ses filiales sur une liste noire, qui va contraindre le groupe télécoms chinois à demander une dérogation pour acheter des pièces et composants électroniques aux sociétés américaines.

    Reuters a rapporté le 19 mai que Google, filiale d'Alphabet, ne fournirait plus de logiciels, de matériel informatique et de services techniques à Huawei à l'exception des services disponibles en open source.

    Tags:
    iPhone, Huawei, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik