Société
URL courte
2121
S'abonner

Au Japon, la police a arrêté un homme pour conduite en état d’ivresse. L’automobiliste a affirmé que son corps produisait de l’alcool sans qu’il n’ait besoin d’en boire, rapporte le quotidien japonais.

À Itami, un Japonais a été contrôlé en état d’ivresse au volant de sa voiture dans la soirée du 22 mai. Il a dit aux policiers qu’il pouvait être ivre sans avoir bu la moindre goutte d’alcool à cause du phénomène de l’auto-basserie, rapporte le quotidien japonais Kobe Shimbun.

En effet, il a raconté qu’il souffrait du syndrome de l’auto-brasserie, également appelé syndrome de fermentation intestinale. «Lorsque je suis nerveux, mon corps produit de l’alcool», a-t-il expliqué à la police. Il est difficile de vérifier ses mots, mais cette explication est tout à fait plausible. C’est une maladie très rare, provoquée par un taux anormalement élevé de levures dans l’estomac qui convertissent le sucre et autres glucides en alcool.

Selon une étude citée dans Sciences et Avenir, les Japonais seraient davantage touchés par ce phénomène à cause d’une quantité plus importante de levures, mélangée à une alimentation riche en glucides et une enzyme hépatique anormale.

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle d’un Britannique qui souffrait aussi de cette infection, révélée il y a quelques années par la BBC au grand public. Toutefois, la médecine n’a pas encore acceptée ce syndrome.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Poutine: des militaires russes ont annihilé des groupements terroristes «bien équipés» en Syrie
Tags:
alcool, médecine, véhicule, ivresse, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook