Ecoutez Radio Sputnik
    Dubaï

    Plus de la moitié des résidents des Émirats pensent que leurs smartphones les espionnent

    © Sputnik . Anna Chernova
    Société
    URL courte
    570
    S'abonner

    Selon un nouveau sondage de la société YouGov, plus de la moitié des résidents des Émirats arabes unis pensent que leurs appareils les espionnent en permanence et enregistrent des informations personnelles à leur insu.

    Les téléphones portables sont probablement les appareils les plus impliqués dans la surveillance illégale, selon une enquête en ligne menée auprès de 1.000 résidents des Émirats arabes unis entre le 8 et le 15 avril par la société britannique YouGov, rapporte The National.

    «Si 85% des citoyens des EAU ont un smartphone, 55% pensent que leurs portables les espionnent», a indiqué YouGov. Il en va de même pour les utilisateurs d’ordinateurs ou d’ordinateurs portables dotés d’une webcam: 57% des personnes interrogées en possèdent un et 36% pensent que ces appareils les surveillent.

    Les cybercriminels qui ciblent les résidents des EAU via leurs appareils personnels peuvent toutefois être motivés par des éléments autres que des informations personnelles, selon la société de sécurité internationale Symantec.

    En piratant illégalement les réfrigérateurs intelligents et d’autres articles ménagers connectés à Internet, les hackeurs prennent le contrôle de l’espace mémoire disponible en vue de créer des cryptomonnaies, a confié au National Hussam Sedani, responsable Symantec au Proche-Orient.

    Contrairement au papier-monnaie, certaines cryptomonnaies peuvent être obtenues en résolvant des problèmes mathématiques complexes nécessitant une grande quantité d’espace mémoire. En s’accaparant des systèmes appartenant à d’autres personnes et en regroupant la mémoire de nombreux réseaux, les criminels peuvent ainsi accélérer le processus d’exploitation et générer plus de cryptomonnaies.

    Le sondage de YouGov a également révélé que de nombreux résidents des Émirats arabes unis s'inquiètent pour leur confidentialité en ligne.

    YouGov ajoute également que la perte de données confidentielles est la plus grande crainte liée à la technologie chez les résidents des EAU (54%). Viennent ensuite l'isolement social dû à une utilisation excessive de la technologie (35%) et les interactions humaines remplacées par l'intelligence artificielle (34%).

    Tags:
    Émirats Arabes Unis, sondage, YouGov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik