Société
URL courte
125719
S'abonner

Une conductrice a été arrêtée et ensuite verbalisée par un policier uruguayen pour sa «beauté excessive», indique le journal El Pais. Suite à une enquête ouverte après cet incident, l’agent, qui a indiqué sur le PV «je t’aime», pourrait être sanctionné.

Lors d’un contrôle routier, une automobiliste a été arrêtée dans la ville uruguayenne de Paysandu le 25 mai puis verbalisée pour son apparence physique, relate le quotidien El Telégrafo. Le policier a salué sa beauté en le soulignant dans le procès-verbal:

«Imprudence au volant (circulation sur la voie publique avec beauté excessive)», indique le procès-verbal signé de «je t’aime».

Bien que cette action ressemble à une tentative anodine de flirt, les supérieurs du policier amoureux ne l’ont pas appréciée. Une enquête administrative a été lancée et l’agent, qui a utilisé un document officiel pour complimenter la femme, pourrait être suspendu pour un certain temps, a précisé le journal El Pais.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Tags:
beauté, procès-verbal, policier, police, femmes, automobiliste, Uruguay
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook