Société
URL courte
125719
S'abonner

Une conductrice a été arrêtée et ensuite verbalisée par un policier uruguayen pour sa «beauté excessive», indique le journal El Pais. Suite à une enquête ouverte après cet incident, l’agent, qui a indiqué sur le PV «je t’aime», pourrait être sanctionné.

Lors d’un contrôle routier, une automobiliste a été arrêtée dans la ville uruguayenne de Paysandu le 25 mai puis verbalisée pour son apparence physique, relate le quotidien El Telégrafo. Le policier a salué sa beauté en le soulignant dans le procès-verbal:

«Imprudence au volant (circulation sur la voie publique avec beauté excessive)», indique le procès-verbal signé de «je t’aime».

Bien que cette action ressemble à une tentative anodine de flirt, les supérieurs du policier amoureux ne l’ont pas appréciée. Une enquête administrative a été lancée et l’agent, qui a utilisé un document officiel pour complimenter la femme, pourrait être suspendu pour un certain temps, a précisé le journal El Pais.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
beauté, procès-verbal, policier, police, femmes, automobiliste, Uruguay
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook