Société
URL courte
2282
S'abonner

Les restes fossilisés d’un élasmosaure qui pesait jusqu’à 15 tonnes et mesurait près de 12 mètres ont été découverts sur une petite île au large de la péninsule Antarctique.

Après des décennies de travaux dans des conditions climatiques difficiles, une équipe internationale de chercheurs est parvenue à mettre au jour les restes fossilisés d’un reptile marin ayant côtoyé les dinosaures il y a 80 millions d’années, à l’époque du Crétacé, rapporte le magazine National Geographic.

Les recherches ont été menées sur une petite île située au large de la péninsule Antarctique, région la plus au nord du continent Antarctique.

Il s’agit d’un représentant de l’espèce Elasmosaurus qui appartenait à la famille des plésiosaures. Les chercheurs ont découvert la majeure partie de son squelette, à l’exception du crâne.

D’après les évaluations des spécialistes, l’élasmosaure en question pesait entre 11,8 et 14,8 tonnes, tandis que sa longueur de la tête à la queue était d’environ 12 mètres. La plupart en était constituée par son cou, dont le poids énorme ne lui permettait probablement pas de sortir la tête hors de l’eau.

Lire aussi:

«Je ne peux pas appliquer la loi»: 74,19% du personnel non médical n'est pas encore vacciné
Le Pen «alerte» Macron sur le financement de la campagne présidentielle
«Petit 2010 de merde»: les raisons d’une campagne de haine visant les élèves de 6e
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Tags:
Antarctique, dinosaures, chercheurs, fossiles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook