Ecoutez Radio Sputnik
    Police allemande

    En Allemagne, un corbeau évoque une «purge» et menace de mort plusieurs personnalités politiques du pays

    © Sputnik . Alekseï Vetvitski
    Société
    URL courte
    3175

    Deux semaines après le meurtre de Walter Lübcke, un membre pro-migrant du parti d’Angela Merkel, deux autres personnalités politiques ont été menacées de mort en Allemagne, écrit le Koelner Stadt Anzeiger.

    La police allemande a confirmé ce jeudi 20 juin que la maire de Cologne, Henriette Reker, ainsi que le maire d’Altena, Andreas Hollstein, avaient reçu des lettres les menaçant de mort, annonce le Koelner Stadt Anzeiger.

    Le quotidien cite un courrier dont l’auteur promet d'exécuter en 2020 Henriette Reker, Andreas Hollstein ainsi que d’autres personnalités politiques, s’il ne reçoit pas avant fin août 100 millions d’euros en bitcoins. Il évoque également le meurtre de Walter Lübcke, affirmant que ce n’était que le début de la «purge». «Il y en aura beaucoup plus à suivre. Entre autres, vous deux», indique le message qui finit par les mots «Sieg Heil» et «Heil Hitler».

    Pour le moment, la police ne voit pas de lien entre l’auteur de la lettre et le meurtre de Walter Lübcke, qui avait été abattu le 2 juin d'une balle dans la tête à la terrasse de son domicile, dans le district de Cassel. Rappelons que, dans le cadre de l’enquête sur ce crime, les policiers ont arrêté la semaine dernière un suspect de 45 ans.

    Le Koelner Stadt Anzeiger rappelle qu’Henriette Reker et Andreas Hollstein ont déjà été des victimes d’attaques par le passé. Ainsi, en 2015, Henriette Reker a de justesse échappé à la mort lorsqu'un homme l'a poignardée au cou. Andreas Hollstein a également été blessé au couteau en 2017.

    Lire aussi:

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    Cologne, morts, menace, Allemagne, Angela Merkel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik